Accueil Biodiversité Forêt Credi Ong récompensée pour ses efforts de préservation de la biodiversité au Bénin

Credi Ong récompensée pour ses efforts de préservation de la biodiversité au Bénin

Ginette Mondongou Camara remettant le prix à Damien Martin

Lauréat du Prix Equateur 2019, le Centre régional de recherche et d’éducation pour un développement intégré (CREDI ONG) a reçu le vendredi 13 décembre, son certificat de reconnaissance. Il a été récompensé pour ses efforts exceptionnels de lutte contre la pauvreté par la protection de l’environnement et l’exploitation durable de la biodiversité au Bénin.

Credi Ong a reçu son prix au cours d’une cérémonie visant à « faire connaître ses réalisations et encourager les autres Organisations de la société civile à plus d’actions pour la réduction de la pauvreté et la préservation des ressources naturelles.»

« Les efforts déployés par Credi Ong dans les communes d’Abomey Calavi, Sö-ava et Zè pour préserver la biodiversité en général, le Sitatunga en particulier, en vue de concilier les exigences de la conservation avec les besoins des populations riveraines lui permettent désormais de rejoindre le prestigieux réseau des organisations locales reconnues pour leurs bonnes pratiques de promotion de la gestion durable de l’environnement. J’adresse mes vives félicitations à Credi Ong pour ces initiatives qui ont séduit le jury du Prix Equateur », déclare Ginette Mondongou Camara, représentante résidente par intérim du PNUD au Bénin.

« Un coup d’éclairage international »

En effet, Credi Ong fait partie des 22 lauréats du Prix Equateur 2019 sélectionnés sur 847 candidats venus de 127 pays du monde. Elle a reçu comme tous les lauréats, un appui financier de 10 000 dollars US (environ 5 millions de francs Cfa) et un certificat de reconnaissance. Damien Martin, le directeur technique de Credi Ong s’est dit très honoré de recevoir le Prix Equateur 2019 grâce à la Vallée du Sitatunga, un refuge de biodiversité, l’un des poumons verts du Sud-Bénin et de ses populations à majorité urbaine.

« Cette distinction vient donner un coup d’éclairage international sur notre initiative de création du Parc naturel communautaire de la Vallée du Sitatunga. Cette initiative implique aujourd’hui plus de 150 000 habitants des communes d’Abomey- Calavi, de Sô-ava et Zè. Nous dédions ce prix aux maires des trois communes qui ont fait montre d’un engagement important pour l’initiative Vallée du Sitatunga », a laissé entendre M. Martin.

Le Prix Equateur est décerné tous les deux ans depuis 2002 dans le cadre d’un partenariat dirigé par l’ONU pour récompenser les approches de développement durable remarquables mises en œuvre par des communautés locales et autochtones du monde entier, qui ont mené une action communautaire et locale pour relever les défis liés à l’environnement, la pauvreté et aux changements climatiques.

Germaine Smith

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans Forêt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Togo : des populations impliquées dans la gestion des feux de végétation

Avec la saison sèche et la fin des récoltes, les populations dans le nord du Togo mettent …