Accueil Energies renouvelables Energie hydraulique Sénégal : la génération d’électricité à base de gaz naturel liquéfié bientôt opérationnelle

Sénégal : la génération d’électricité à base de gaz naturel liquéfié bientôt opérationnelle

Senegal_hydro

Augmenter la couverture de ses besoins énergétiques : tel est l’objectif de la Centrale flottante génératrice d’énergie à base de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) que s’est approvisionné le Sénégal.

L’acquisition de cet équipement émane du projet d’exploitation pétrolière Grand Tortue Ahméyin (GTA). Le navire turc de production d’électricité Aysegül Sultan prendra possession des eaux sénégalaises dès octobre 2019 et devrait y produire 235 Mw d’énergie. Ces capacités permettront de couvrir 15% des besoins en énergie de ce pays Ouest-Africain d’environ 16 millions d’habitants.

La génération d’électricité au Sénégal à base du gaz naturel sera opérationnelle au cours du deuxième semestre de l’année 2020, avec du GNL importé en attendant le démarrage de la production locale de gaz à partir de Grand Tortue Ahméyin. Mais avant 2020, sur une période transitoire de 6 mois, la production se fera à base du carburant de transition.

Le Sénégal, un leader régional en matière d’électrification

« En 2016, 65% des sénégalais avaient accès à l’électricité », a estimé la Banque mondiale. Le projet de la centrale énergétique flottante est issue d’un vaste programme où le pays compte combiner les énergies fossiles aux renouvelables.

Cette initiative est envisagée afin d’amorcer sa demande intérieure en énergie et pouvoir l’exporter dans la sous-région. En 2018, le Sénégal comptait environ 4 centrales photovoltaïques d’une capacité de 120 Mw et ambitionne de construire une deuxième raffinerie.

Fleuriche Bagbonon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans Energie hydraulique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

En Guinée, de l’énergie hydroélectrique pour sortir tout un village de l’obscurité

Professeur des mathématiques, Ibrahima Tounkara a entrepris en 2016 de construire un mini …