Accueil Climat Changement climatique Au Bénin, l’UE veut « financer l’initiative de la Convention des maires pour l’Afrique subsaharienne »

Au Bénin, l’UE veut « financer l’initiative de la Convention des maires pour l’Afrique subsaharienne »

Le présidium lors du Forum des collectivités locales

Cotonou, capitale économique du Bénin, a accueilli les 27 et 28 février, le 2ème Forum des collectivités locales d’Afrique (Pré-Cop 26) sur le thème : « la territorialisation en tant que levier pour accélérer la mise en œuvre des Contributions déterminées nationales en Afrique : l’apport des associations de pouvoirs locaux africains dans la mobilisation des villes africaines en faveur d’une action climatique. »

Les villes africaines se mobilisent en faveur de l’action pour le climat. Et pour cause, les suspicions autour du dérèglement climatique et ses corollaires ont laissé place à des faits réels. En témoigne, les inondations, la fluctuation des régimes pluviométriques, l’érosion côtière, etc. Ces faits devenus récurrents, constituent des menaces sur la sécurité alimentaire et in fine, sur la survie de l’espèce humaine.

En organisant au Bénin le 2ème Forum des collectivités locales d’Afrique, l’Association nationale des communes du Bénin donne la preuve de la prise de conscience des autorités locales béninoises face aux enjeux du climat. Des défis face auxquels elles veulent s’organiser pour anticiper d’éventuelles catastrophes.

Actions

Pour Véronique Janssen, Chargée d’affaires de la Délégation de l’Union européenne au Bénin, « agir contre le changement climatique est donc agir en faveur de toute la population, qu’elle soit urbaine ou rurale. Et puisqu’il s’agit d’un défi sur le long terme, agir maintenant est également agir en faveur de la jeunesse puisque c’est elle qui payera le prix plus tard pour l’inaction dont on ferait preuve maintenant. »

S’engageant grâce au Green deal à travailler avec l’Afrique sur les enjeux liés au climat, l’Union européenne apporte son soutien au Bénin « avec un important programme sectoriel qui vise à dynamiser le secteur agricole, et avec la construction d’une centrale photovoltaïque de 25 Mégawatts cofinancé avec l’Agence française de développement. »

A l’issue de cette assise, les autorités locales béninoises ont procédé à la signature de la Convention des maires pour l’Afrique subsaharienne. Il s’agit d’une initiative visant à aider les villes d’Afrique subsaharienne à « assurer l’accès à l’énergie propre, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. » Un programme que l’UE s’engage à soutenir au Bénin.

Michaël Tchokpodo

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans Changement climatique

Un commentaire

  1. Larrymum

    27 mars 2020 à 17 h 06 min

    Our adept staff of affordable university writers, scientists and students manufacture.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

COP 25 : les parlementaires africains appelés à parler d’une seule voix pour se faire entendre

« Les parlementaires africains doivent parler d’une seule voix pour se faire entendre…