Accueil A la une FNDA : Valère Houssou expose les facilités d’obtention du crédit agricole

FNDA : Valère Houssou expose les facilités d’obtention du crédit agricole

La première session du rendez-vous mensuel « le Vendredi Agricole » initiée par l’Association des Journalistes et communicants spécialistes de l’Agriculture (Glé Xo) a reçu comme invités : Valère Houssou, directeur général du Fonds national de développement agricole (FNDA) et Kinnou Kisito Chabi Sika, directeur général du Laboratoire centrale de la sécurité sanitaire des aliments (LCSSA). Un moment d’échanges à bâtons rompus.

« Le Vendredi Agricole » se veut un rendez-vous mensuel entre les acteurs du secteur agricole et les membres de l’association Glé Xo pour échanger sur l’actualité et les défis du monde agricole au Bénin. Pour ce premier numéro retransmis sur les canaux digitaux de Glé Xo, le directeur du Fnda, Valère Houssou, a démystifié le processus d’octroi de crédit agricole aux producteurs et agriculteurs. En mettant en place le Fonds national de développement agricole, le gouvernement s’est lancé dans une espèce de révolution du secteur agricole. 100 milliards de francs Cfa : c’est le montant total de l’enveloppe mise à la disposition des producteurs sous forme de crédit.

Ce financement est accessible via le guichet 3 du Fnda et vise à favoriser la résilience des agriculteurs face aux effets rébarbatifs de la Covid-19 et relancer la filière. Pour favoriser une forte adhésion à cette réforme, des campagnes d’information et de sensibilisation ont été organisées. Au final, seulement 54 dossiers ont pu être validés pour un financement de 5 milliards de francs Cfa. Si depuis un an, la situation est telle quelle, cela se justifie le manque de formation des producteurs sur le processus d’obtention de crédit et leur mauvaise compréhension de la démarche.

« L’accès au crédit est une compétition »

Pour Valère Houssou, l’accès au crédit est une compétition. Il appartient donc aux postulants de fournir des dossiers convaincants selon les exigences des institutions financières. « Pour accéder au crédit, il faut un projet rédigé. Ensuite, assurez-vous que les CCEC ont vu le projet et vous délivre une fiche d’alignement. Vous allez vers la banque ou SFD et présentez le projet comme une opportunité pour la banque », précise-t-il. Il revient aux structures financières concernées d’étudier les dossiers reçus, de les comparer à d’autres et de sélectionner les projets bancables. « En 2022, l’ensemble du processus d’accès au financement sera digitalisé », a-t-il annoncé. Cette innovation vise à améliorer le processus d’accès aux services du Fnda. Valère Houssou a par ailleurs recommandé aux candidats de se tourner vers des structures d’appui compétents afin  d’accroître leur chance de monter des dossiers intéressants.

La deuxième causerie s’est déroulée avec Kinnou Kisito Chabi Sika, directeur général du Laboratoire centrale de la sécurité sanitaire des aliments. Selon lui, ce n’est qu’à partir de 2016 que le Lcssa est devenu un laboratoire de référence au service des PME agricoles et agroalimentaires du Bénin. Elle dispose d’équipements de haute technologie et d’un personnel pluridisciplinaire compétent pour mener toute sorte d’analyse microbiologique et physicochimique. Le Lcssa est clairement un outil très important dans la sécurité des aliments au Bénin. Les échanges ont pris fin par une visite guidée des locaux du Laboratoire. Le Président de l’association Glé Xo, André Tokpon et ses équipes, prévoient d’ores-et-déjà, un deuxième numéro du « Vendredi Agricole » avec d’autres grosses pointures du secteur agriole.

Michaël Tchokpodo

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Climat : le Groupe de la Banque mondiale a mobilisé 31,7 milliards de dollars en 2022

Le Groupe de la Banque Mondiale a mobilisé, au cours de l’exercice 2022, 31,7 millia…