Accueil A la une L’Afrique possède le plus grand potentiel de production d’énergie solaire flottant (rapport)

L’Afrique possède le plus grand potentiel de production d’énergie solaire flottant (rapport)

Un rapport de l’Association allemande de l’industrie solaire (Bundesverband Solarwirtschaft) en date du 6 juin 2023 révèle que l’Afrique possède le plus grand potentiel de production d’énergie solaire grâce aux parcs photovoltaïques flottants.

Le rapport, intitulé « Solarize Africa Market Report 2023 », explique que le concept du solaire flottant consiste à installer des panneaux solaires sur des plans d’eau, principalement artificiels ayant ont une faible valeur environnementale, tels que des gravières, des lacs industriels ou des barrages hydroélectriques.

Cette technique présente plusieurs avantages, notamment l’utilisation des plans d’eau inutilisés sans conflit d’utilisation. Ils offrent un rendement supérieur à 10% par rapport aux fermes solaires terrestres grâce au refroidissement des modules par l’eau, ainsi qu’une réduction significative de l’évaporation des réservoirs d’eau.

L’Afrique dispose d’un énorme potentiel grâce à ses nombreux réservoirs d’eau douce adaptés à ce type de parcs photovoltaïques nouvelle génération. Le continent possède plus de 100 000 km2 de réservoirs d’eau douce artificiels pouvant être utilisés pour l’installation de centrales solaires flottantes. Si seulement 1% de cette surface était exploitée, cela représenterait une capacité potentielle de 100 gigawatts (GW), soit environ dix fois la capacité solaire totale installée sur le continent d’ici fin 2022, avec une production annuelle de 167 térawattheures (TWh).

Dans plusieurs pays africains tels que le Zimbabwe, le Soudan, l’Éthiopie et le Cameroun, le potentiel de production d’énergie solaire grâce aux parcs flottants dépasse même la demande annuelle d’électricité.

Une capacité photovoltaïque installée de 11,6 GW

Selon l’Association allemande de l’industrie solaire, la capacité cumulée des parcs flottants dans le monde a atteint 5 GW en 2022. Le marché africain de l’énergie solaire flottante en est encore à ses débuts, avec des applications expérimentales ou commerciales de capacité relativement faible. Des petites centrales flottantes ont été construites en Afrique du Sud, au Kenya, au Burundi et en Tunisie. Le Ghana prévoit finaliser la construction du plus grand parc solaire flottant du continent d’ici fin 2023, avec une capacité de 65 mégawatts (MW) sur le barrage hydroélectrique de Bui.

Le rapport souligne également que l’Afrique bénéficie d’une irradiation solaire annuelle moyenne de 2119 kWh/m², avec un potentiel technique estimé à 7900 GW. Le continent possède ainsi 60% des meilleures ressources solaires mondiales, mais ne représente que 1% de la capacité solaire photovoltaïque installée à l’échelle mondiale.

En 2022, environ 1GW de nouvelles capacités solaires ont été installées en Afrique, portant la capacité photovoltaïque installée sur le continent à 11,6 GW. Les pays leaders en matière d’installations solaires photovoltaïques sont l’Afrique du Sud, l’Egypte, l’Algérie, le Maroc, le Kenya et l’Angola.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

UNICEF : le nouveau Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Gilles Fagninou, prend fonction au Sénégal

Le nouveau Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et d…