Accueil A la une GDIZ : bientôt l’installation d’une usine de recyclage et de transformation des déchets plastiques

GDIZ : bientôt l’installation d’une usine de recyclage et de transformation des déchets plastiques

La Zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ) a accueilli la visite de Docteur Nasser Bin Kadash le jeudi 2 novembre 2023. En compagnie de Zul-Kifl Salami, Chargé de mission du Président de la République, cet investisseur saoudien, en collaboration avec un consortium comprenant des opérateurs économiques sud-coréens, a annoncé son intention d’établir une usine de recyclage de déchets plastiques P.E.T. dans cette zone.

Lors de cette visite, l’homme d’affaires saoudien, Docteur Nasser Bin Kadash, a exprimé son intérêt pour l’installation future d’une usine de recyclage et de transformation des déchets plastiques P.E.T. à Glo-Djigbé. Accompagné de Zul-Kifl Salami, il a eu des discussions fructueuses avec les autorités de gestion de la Zone, notamment la Société d’investissement et de promotion des investissements (Sipi-Bénin). Ils ont également eu l’occasion de visiter les usines déjà en activité dans la zone pour évaluer la qualité des infrastructures et l’engagement des travailleurs.

Zul-Kifl Salami, le porte-parole du consortium saoudien et sud-coréen, a souligné que cette visite avait un caractère exploratoire visant à évaluer les opportunités offertes par le Bénin, en particulier à Glo-Djigbé. Il a également relevé que le succès de ce projet ouvrirait la voie à d’autres investisseurs saoudiens et sud-coréens, contribuant ainsi à l’objectif du Chef de l’État de montrer que le Bénin est un pays attractif pour les investisseurs.

Zul-Kifl Salami a également exprimé sa gratitude envers la Banque arabe pour le développement (Badéa), qui encourage les investissements saoudiens et sud-coréens au Bénin et en Afrique subsaharienne. Il a noté que le Bénin était le premier pays choisi par la Badéa pour accueillir ce consortium. Ce qui, selon lui, montre que cette visite pourrait avoir un impact significatif sur l’économie nationale.

Létondji Béhéton, le Directeur général de la Sipi-Bénin, a souligné l’importance de fournir les garanties et les conditions nécessaires pour attirer cet investisseur. Il a estimé que l’investisseur était satisfait des infrastructures de qualité et des conditions réglementaires offertes par le Bénin, et que cela ouvrait la voie à d’autres opportunités pour stimuler l’économie béninoise. Les discussions se poursuivront dans ce sens.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …