Accueil Opinion Chronique James Katary : Mon plaidoyer sur le climat à l’ONU !

James Katary : Mon plaidoyer sur le climat à l’ONU !

James Katary

James Katary, entre autres, représentant principal de l’ONG Action pour le Développement était présent au sommet de haut niveau sur le climat le 22 septembre 2019, au cours duquel il délivre le plaidoyer dont voici la teneur.

« Le climat n’est pas un sujet du Nord, le climat n’est pas un sujet du Sud. Il n’est ni de l’Américain, ni de l’Européen, ni de l’Asiatique, ni de l’Indien, ni du Maghrébin encore moins de l’Africain. Il n’a aucune coloration religieuse ou culturelle. Le climat est une responsabilité commune, de nous tous, riches ou pauvres.

Je suis invité à l’ONU en tant que Change-Maker des Nations Unies, Entrepreneur, Président de l’ONG Education & Development et Représentant principal de l’ONG Action pour le Développement.
Certaines personnes sont surprises de me voir participer à ce sommet de haut niveau sur le climat. Je les comprends. Le climat n’a jamais été une préoccupation pour nombre d’entre nous. Pour beaucoup de personnes, le climat est juste un sujet pour les Occidentaux, traités par les Experts.
Personnellement, je n’étais pas un spécialiste du domaine. Mais je fus agréablement surpris de constater toutes les implications, les enjeux de la protection de l’environnement sur l’écosystème entrepreneurial et le réchauffement climatique.

Du grand Manager au Subalterne, j’ai la conviction que chacun, à son niveau, doit adopter un minimum de réflexe qui concourt à la préservation de notre planète.

L’enjeu aujourd’hui doit être au-delà de toutes formes de spéculations pour transcender les clivages Nord-Sud sur les questions climatiques.
La population mondiale a dépassé le 31 Août 2011, le seuil des 7 milliards de personnes sur terre (confère Worldomoters,  la population mondiale à l’instant où vous lisez). Avec une médiane de 10 milliards pour atteindre sa capacité maximale, la terre devrait atteindre les 18 milliards d’habitants en 2100 ! Pensons-y.
Les défis sont immenses pour notre génération et plus encore pour la future génération. Il est donc de notre responsabilité de préserver les ressources naturelles d’aujourd’hui pour permettre aux générations futures d’en profiter.

Actions for climate : ce sont entre autres les persévérants combats menés par Madame Sandra Idossou de #SachetHELOUE, ce sont ces actions de sensibilisation de l’ONG #LesTresseursDeCorde de Mrs Razak Oba, Dine E. Adechian, les actions écodurables des ONG « Act For Development » de Mr Freddy Padonou et « Education & Development de moi-même, les activités de salubrité de la brigade verte de Mme Mêdessê Cica Adjanohoun, de Mr Edouard Bidi…

Actions for climate, c’est ce que chaque femme et chaque homme fera à son niveau pour réduire son empreinte de carbone sur l’environnement… Tant de choses que nous avons le pouvoir de faire afin de préserver la génération future contre la rareté des ressources naturelles et le réchauffement climatique.

Actions for climate, c’est l’une des grandes orientations du Développement Durable : nos ressources sur terre étant limitées, prenons-en conscience dans notre marche de lutte contre la pauvreté. »


James Katary
, Représentant principal de l’ONG Action pour le Développement.

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans Chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Tribune commune UE-OMS : « la pandémie de COVID-19 est la crise sanitaire marquante de notre époque »

Ce nouveau coronavirus, qui a débuté par une série de cas de pneumonie de cause inconnue à…