Accueil A la une Un sommet virtuel commémore la Journée internationale de la couverture sanitaire universelle 2020

Un sommet virtuel commémore la Journée internationale de la couverture sanitaire universelle 2020

Le sommet « Des vies en jeu : Améliorer les vies des femmes, des enfants et des adolescents par le biais de la couverture sanitaire universelle » est organisé ce 11 décembre 2020 autour du thème : « Protéger chacun d’entre nous – pour mettre un terme à cette crise et construire un avenir meilleur et plus sûr, nous devons miser sur des systèmes de santé qui nous protègent tous – maintenant », afin de marquer la Journée internationale de la couverture sanitaire universelle 2020.

« La santé publique et les soins primaires constituent la première ligne de défense face aux flambées épidémiques. C’est ainsi que la boucle est bouclée. » Cependant, « la Covid-19 rappelle cruellement que la sécurité sanitaire est impossible en l’absence de couverture sanitaire universelle. Et nous ne pourrons avancer sur la CSU que si nous redoublons  d’efforts pour prendre en charge chaque femme, chaque enfant et chaque adolescent », préconise Helen Clark, ancienne Premier ministre de la Nouvelle Zélande et Présidente du Conseil d’administration du PMNCH.

C’est dans ce cadre qu’intervient l’organisation du sommet virtuel « Des vies en jeu » à l’initiative du Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant (PMNCH), CSU2030 et CORE Group. Réunissant 2 000 délégués d’environ 100 pays, ce sommet sera l’occasion pour les participants d’agir sur trois leviers : d’abord, réfléchirsur les progrès et les défis inhérents aux engagements des pays en faveur de la CSU et de la Stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent dans le contexte de la Covid-19.

Politiques de protection sociale

Ensuite, il s’agira de partager des expériences sur ce qui a fonctionné ou non pendant la crise, en ce qui concerne la protection et l’expansion des services de santé, les mesures adoptées pour améliorer le financement de la santé pour la CSU, la création de plateformes inclusives, participatives et multipartites, et l’intégration plus forte de l’égalité de genre et de l’engagement des jeunes dans les plans, les politiques et les programmes. Enfin, collaborer pour une gouvernance inclusive et participative stimulée par la participation sociale et agir ensemble pour faire de la Déclaration des Nations Unies sur la CSU (2019).

En effet, ce sommet est initié suite à la réussite du sommet Des vies en jeu: Un sommet sur la COVID-19 organisé en juillet 2020, ayant pris fin avec l’engagement d’un certain nombre de partenaires à élaborer un plan d’action de sept points visant à améliorer et accroître les investissements dans les systèmes de santé et les politiques de protection sociale en faveur des femmes, des enfants et des adolescents dans un monde en reconstruction à la suite de la pandémie.

Les points à l’ordre du jour

Plusieurs activités seront réalisées au cours de ce sommet. Au moment où des pays comme l’Afghanistan, l’Inde, le Kenya, le Libéria, le Mexique et le Nigéria annonceront des engagements politiques et financiers pour l’amélioration de la santé des femmes, des enfants et des adolescents dans le cadre d’une réponse mondiale à la pandémie de Covid-19, les pays donateurs à l’instar de l’Allemagne, la Suède, le Royaume-Uni et les États-Unis ainsi que la Fondation Bill et Melinda Gates s’engageront à davantage soutenir ce domaine clé de la santé mondiale et du développement, qui est crucial pour la concrétisation de la CSU.

Ce sommet virtuel sera également l’occasion pour la CSU2030 de présenter les principaux résultats de L’État de l’engagement en faveur de la couverture sanitaire universelle : rapport de synthèse 2020 qui mesure les progrès actuellement à l’œuvre à l’échelle mondiale suite à la réunion de haut-niveau de l’ONU qui a réaffirmé l’engagement des gouvernements du monde entier de concrétiser la CSU et garantir la santé et le bien-être universels d’ici 2030.

Michaël Tchokpodo

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Climat : le Groupe de la Banque mondiale a mobilisé 31,7 milliards de dollars en 2022

Le Groupe de la Banque Mondiale a mobilisé, au cours de l’exercice 2022, 31,7 millia…