Accueil A la une Bénin : les mesures à prendre face à la montée des eaux

Bénin : les mesures à prendre face à la montée des eaux

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Alassane Séidou a rappelé aux populations les mesures à respecter face à la montée des eaux dans certaines communes du Bénin. C’est à travers un communiqué en date du 29 août 2022.

La régularité des pluies occasionne la montée des eaux dans plusieurs localités du Bénin. Face à cette situation, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique a rappelé aux populations de ces zones à risque, les comportements requis. Afin d’éviter que les dégâts causés par la montée des eaux des fleuves et cours d’eau ne s’alourdissent.

Selon le communiqué, les fortes précipitations enregistrées ces derniers temps dans les localités septentrionale du pays ont engendré la montée des eaux dans les bassins des fleuves et occasionné des inondations dans plusieurs communes. « Les services de prévision viennent de lancer pour les communes de Karimama, Manaville, Bonou et Adjohoun, une alerte orange qui peut à tout moment évoluer au rouge. Elle peut s’étendre à d’autres communes », a prévenu le communiqué.

Les mesures édictées

Malgré les sensibilisations et les mesures prises par l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC), les autorités préfectorales et communales, certains citoyens continuent de faire preuve d’imprudence en adoptant des comportements à risque.

Alors, pour éviter que ces comportements n’alourdissent les dégâts déjà causés par ces inondations, le ministre Alassane Seidou demande notamment aux populations d’éviter de vivre dans les maisons menaçant de ruine, et susceptibles de s’écrouler par l’effet des eaux. Il leur demande également de respecter les mesures de protection civile préconisées par les autorités.

L’une des mesures essentielles est de suivre les alertes à travers les radios et d’éviter la traversée des cours d’eau, les transports fluviaux nocturnes avec des barques surchargées en violation de la règlementation sur le transport fluvial. Non seulement ça, il est recommandé aux populations d’éviter de se baigner dans les cours d’eau ou d’y faire ses besoins ou encore de se servir des eaux contaminées comme eau de boisson.

Chose primordiale, il leur est conseillé de respecter les mesures barrières anti COVID-19. En cas d’urgence, le numéro vert 166 est prêt à recevoir des demandes d’aide ou de dénonciation des comportements à risques.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Climat : le Groupe de la Banque mondiale a mobilisé 31,7 milliards de dollars en 2022

Le Groupe de la Banque Mondiale a mobilisé, au cours de l’exercice 2022, 31,7 millia…