Accueil A la une Climat : l’ONG JVE Bénin vulgarise la déclaration de la caravane africaine

Climat : l’ONG JVE Bénin vulgarise la déclaration de la caravane africaine

L’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE Bénin) était en conférence de presse ce mercredi 2 novembre 2022 au siège de Solidarité Union Coopération (SUCO). Cette sortie médiatique s’inscrit dans le cadre de la vulgarisation de la déclaration de la caravane africaine pour le climat.

Réunir les hommes des médias afin de vulgariser la déclaration de la caravane africaine pour le climat. Tel est l’objectif principal de cette conférence de presse organisée par l’ONG Jeunes Volontaires pour l’environnement Bénin. Une caravane qui a eu lieu, à l’instar de plusieurs pays africains, au Bénin, et notamment à Cotonou, Bohicon, Porto-Novo et Natitingou.

Organisée en amont à la 27e édition de la Coopération des Parties (COP 27), cette caravane, représente selon l’ONG JVE Bénin, un appel à la justice climatique. Elle est un ensemble de mouvements citoyens qui visent à galvaniser les voix des parties prenantes à travers le continent africain, à porter les voix des communautés et à transmettre leurs revendications au monde entier. Cette caravane revendique également la justice pour les communautés, les pays et les écosystèmes qui paient le prix de l’inaction mondiale face au changement climatique.

Plus qu’une initiative portée par les Organisations de la Société Civile (OSC) africaines pour influencer les décisions à l’occasion de la COP27, la Caravane Africaine pour le Climat est un acte d’unité, d’action collective qui rend visibles les expériences et les connaissances de diverses communautés s’adaptant au changement climatique. « La COP27 n’est qu’un moment, mais ce que la Caravane cherche à créer, ce sont des connexions sur le long terme entre les mouvements qui militent pour la justice climatique, qu’il s’agisse de femmes, de communautés affectées, de jeunes ruraux ou urbains », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Déclaration de vulgarisation de la caravane

Pour le Directeur Exécutif de l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement, Mahousi Hountondji Kodjo, cette caravane sera l’un des éléments qui seront utilisés à la COP27 afin de mettre, d’une part en avant les solutions climatiques intégrées aux savoirs traditionnels et locaux des communautés africaines et d’accentuer le plaidoyer citoyen sur les gouvernements nationaux. D’autre part, il s’agira d’accroître la pression sur les négociations internationales à la COP27 en vue de la prise en compte de leurs réalités, priorités et aspirations.

Au cours de cette conférence de presse, une déclaration a été lue par Carin Atonde, Directeur des programmes et chargé de projets climat, énergie et redevabilité de l’ONG JVE.

À travers cette déclaration, les mouvements communautaires, organisations de la société civile et de jeunesse de plus de 23 pays d’Afrique ayant organisé les caravanes pour la justice climatique entre le 26 septembre au le 9 Octobre 2022 en prélude à la COP27 ont fait des demandes. Lesquelles vont à l’endroit non seulement des Chefs d’État et de gouvernement mais également aux parties prenantes de l’accord de Paris.

Aussi, ont-ils formulé des exhortations aux États riches et pollueurs responsables du réchauffement climatique et aux bailleurs de fonds multilatéraux à entre autres passer à des financements de l’adaptation basés sur des subventions.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Climat : le Groupe de la Banque mondiale a mobilisé 31,7 milliards de dollars en 2022

Le Groupe de la Banque Mondiale a mobilisé, au cours de l’exercice 2022, 31,7 millia…