Accueil A la une Le glaucome, 3e cause de cécité au monde

Le glaucome, 3e cause de cécité au monde

Le glaucome est une maladie oculaire qui affecte souvent les personnes âgées. Il entraîne la perte de la vue. Même s’il ne se guérit pas, le glaucome peut être prévenu.

D’après le rapport mondial de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) datant de 2020, « on estime à 64 millions, le nombre de personnes atteintes de glaucome à travers le monde parmi lesquelles seulement 6.9 millions ont une déficience modérée ou sévère de leur vision de loin ou une cécité causée par les formes les plus sévères de cette maladie. »

L’organisation considère la maladie comme la troisième cause de cécité au monde. A en croire l’ophtalmologue Dr Afolabi Yazid Savage, le glaucome peut atteindre tout type d’individus. Toutefois, il est beaucoup plus fréquent chez les personnes âgées de 70 ans au moins.

En effet, le glaucome est une maladie oculaire qui détruit le nerf optique. Il entraine une perte progressive de la vision de la périphérie au centre. Le glaucome chronique est l’une des formes les plus répandues au monde. Il y a également le glaucome aigu, le glaucome secondaire et le glaucome congénital. Celui-ci est la forme la plus rare de la maladie.

Mais le glaucome chronique est généralement asymptomatique. Il a des causes héréditaires. Surnommé le voleur silencieux de la vue, il évolue souvent sans qu’aucune manifestation ne puisse alerter les personnes qui en souffrent. Le seul symptôme qu’on puisse lui attribuer est la cécité et elle est irréversible.

« On ne guérit pas du glaucome »

Néanmoins, certains facteurs de risque causent l’apparition de la maladie chez des individus. Ils sont entre autres l’âge, le tabagisme, le diabète, l’hypertension artérielle, la prise de corticoïdes, le sexe et même la race (noire, blanche…).  Comment en guérir ? « L’on ne guérit pas du glaucome, répond Dr Afolabi Yazid Savage. Mais il est possible de suivre des traitements qui ralentissent son évolution. » Dans ce cas, il peut s’agir de la chirurgie, du laser ou de la prise de médicaments.

Pour prévenir le glaucome, il est important de se dépister tôt à cause du caractère irréversible de la cécité qu’il entraîne. Le dépistage du glaucome consiste en la réalisation d’un examen oculaire appelé « fond d’œil » qui permet de visualiser le nerf optique.

« L’examen peut nécessiter ou non l’application de gouttes qui entraînent une vision floue et une incapacité à lire de prêt qui dure en moyenne quatre à six heures. Tant que le flou persiste, le dépisté ne doit pas conduire. C’est pourquoi il faut venir au dépistage avec un accompagnateur qui pourra servir de guide sur le chemin de retour », recommande Dr Afolabi Yazid Savage.

Par ailleurs, la perte de la vue à cause du glaucome se produit progressivement, en fonction de la pression oculaire du patient. Si celle-ci est de 24 par exemple, il faudra près de 10 ans pour une perte de vue totale. Mais le mieux à faire reste le dépistage à titre préventif.

Ornella Gbegnon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Climat : le Groupe de la Banque mondiale a mobilisé 31,7 milliards de dollars en 2022

Le Groupe de la Banque Mondiale a mobilisé, au cours de l’exercice 2022, 31,7 millia…