Accueil A la une Bénin : les solutions aux inondations bientôt visibles

Bénin : les solutions aux inondations bientôt visibles

Les chantiers du Programme d’Assainissement Pluvial de Cotonou (PAPC) ont reçu une délégation conduite par le Coordonnateur du projet pour constater l’avancement des travaux.

Les travaux sur les chantiers du Programme d’Assainissement Pluvial à Cotonou (PAPC) vont bon train. C’est le constat fait par la délégation conduite par le Coordonnateur du programme Oswald Gangbo. Lancé en février 2020, le PAPC est un projet phare du Programme d’Action du Gouvernement. Il vise à pallier les problèmes d’inondation dans la ville de Cotonou et est mis en œuvre par la Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire (SIRAT).

A en croire l’équipe ayant fait la descente, une avancée notable des travaux a été constatée sur les chantiers visités dans les 3e, 4e, 6e, 10e et 13e arrondissements. Lesquels travaux concernent la construction de gros collecteurs d’assainissement pluvial et d’aménagement de voies connexes dans différents bassins Y, Pa3, S bis, Qb, etc. Dans le 13e arrondissement de Cotonou, il a été noté l’avancement des travaux de réalisation du bassin XX avec des matelas rénaux dont le rôle essentiel est de protéger les berges des bassins de rétention d’eau.

Comprenant 6 projets pour une durée de mise en œuvre de 6 ans, le PAPC couvre 34 bassins et sous bassins des 50 bassins que compte la ville de Cotonou. L’objectif global du projet est de réduire les risques d’inondation dans les zones cibles de la ville, renforcer la planification, la gestion et la capacité de résilience urbaine à l’échelle de la ville. Cela permettra d’améliorer la qualité de vie des habitants de plusieurs quartiers défavorisés.

Les attentes du PAPC

Selon le Coordonnateur du programme, « c’est la première fois qu’on intervient dans l’ensemble de la ville en respectant intégralement ce qui est prévu dans le Plan Directeur d’Assainissement de la ville de Cotonou. Ça permettra de régler globalement dans la ville le problème d’inondation qui se pose. Ce que nous venons de visiter concerne une première série de travaux. Nous vous donnons rendez-vous en décembre 2023 pour constater la nette différence avec ce que nous vivons aujourd’hui ». Il a invité par cette même occasion les populations à continuer d’être calmes et collaboratives en sollicitant au besoin le mécanisme de gestion des plaintes qui fonctionne déjà à merveille.

À la fin de ce programme qui couvre plusieurs quartiers dans 10 arrondissements de la ville de Cotonou, il est attendu la construction de 46 Km de collecteurs primaires, 90 Km de collecteurs secondaires et de caniveaux latéraux de rues et l’aménagement et le pavage de 49 Km de rues. A ceux-ci, s’ajoutent l’aménagement de 7 bassins de rétention, l’acquisition d’équipements pour la collecte de déchets solides, la reconstruction et l’équipement de l’école des sourds à Vêdoko 2, la reconstruction et l’équipement de l’école Primaire Publique de Vêdoko 2, la reconstruction et l’équipement de laboratoire type Centre de santé communautaire.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Smile Train exhorte les enfants et les familles atteints des fentes à recevoir un traitement de santé bucco-dentaire

Alors que le monde commémore aujourd’hui la Journée mondiale de la santé bucco-denta…