Maroc : le ministère de l’intérieur promeut les énergies renouvelables

Au Maroc, le ministère de l’intérieur a décidé de faire la promotion des énergies renouvelables. Un engagement pris qui se traduit déjà par l’installation d’un système photovoltaïque destiné à alimenter en électricité, les bâtiments de l’annexe du ministère de l’intérieur.

Le ministère de l’Intérieur marocain est actuellement engagé dans un vaste projet visant à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables. Sous la direction d’Abdelouafi Laftit, chef de ce département, le ministère s’est fixé pour objectif de convertir ses services à l’énergie renouvelable, en mettant l’accent sur l’énergie solaire photovoltaïque.

Récemment, l’un des plus importants marchés dans ce domaine a été attribué pour l’installation d’un système photovoltaïque destiné à alimenter en électricité les bâtiments de l’annexe du ministère de l’Intérieur, située dans le quartier Hay Riad à Rabat. Ce marché a été confié à la société de travaux publics Jet Contractors, pour un montant de plus de 4,3 millions de dirhams, soit environ 24 millions francs Cfa.

Il convient de noter que ce n’est pas la première fois qu’au Maroc des institutions publiques font appel aux énergies renouvelables pour répondre à leurs besoins. Le Parlement a d’ailleurs donné l’exemple il y a plus d’un an en installant des panneaux solaires sur ses toits, assurant ainsi près de 50% de ses besoins en électricité.

Roméo Agonmadami

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.