Accueil A la une Joseph Valleau : « Epson veut devenir une entreprise neutre en carbone »

Joseph Valleau : « Epson veut devenir une entreprise neutre en carbone »

Epson est une entreprise japonaise d’électronique dont les produits sont conçus de manière à protéger l’environnement. A la tête des activités de l’entreprise en Afrique francophone, Joseph Valleau est titulaire d’un Master en droit International des Affaires et d’un MBA de l’Université de la Sorbonne. Il a une quinzaine d’années d’expériences dans le secteur de l’IT, avec des positionnements de management en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Depuis les bureaux d’Epson au Maroc, Joseph Valleau expose la politique de l’entreprise pour la protection de l’environnement à travers ses produits et avec ses entreprises partenaires.

Propos recueillis par : Miodjou

Miodjou : Quelles sont les activités d’Epson en lien avec le développement durable ?

Joseph Valleau : Dans le cadre de son engagement en faveur d’une innovation ouverte, aux services des individus et de la planète, Epson travaille sur les bioplastiques afin d’accroître leur utilisation dans la fabrication de produits. Au sein d’un consortium, l’entreprise travaille à la mise au point d’un plastique issu de la biomasse, développé à partir d’algues marines, avec l’ambition d’en fournir 200 000 tonnes par an d’ici 2030. Epson explore également l’utilisation de métaux en poudre dérivés de déchets dans l’impression 3D – afin de créer une infrastructure circulaire dans des domaines tels que la fabrication de composants automobiles et électriques.

Par ailleurs, Epson s’appuie sur des référentiels internationaux tels que les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. Notre entreprise s’engage à investir 770 millions d’euros pour réaliser la transition vers des sources d’énergie renouvelables, réduire ses émissions mondiales afin de respecter la limite de réchauffement de 1,5°C fixée par le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et se dispenser des ressources souterraines d’ici 2050.

Epson s’engage également à sensibiliser le public lors d’événements tels que les conférences COP.

Epson s’engage également à sensibiliser le public lors d’événements tels que les conférences COP. Nous avons participé à la COP 26 en Écosse, à la COP 27 en Égypte et nous participerons à la COP 28 à Dubaï à la fin de cette année. Epson a lancé son Baromètre de Réalité Climatique lors de la COP 26 au Royaume-Uni en 2021 et l’a reconduit en 2022 pour la COP 27 en Égypte. Ce Baromètre capte la sensibilisation, les comportements et les actions associés au changement climatique de dizaines de milliers d’individus dans le monde pour soutenir une prise de décision gouvernementale, industrielle et individuelle plus éclairées.

Epson a aussi multiplié les études démontrant ainsi les progrès qu’a accomplis l’entreprise comme en témoigne son dernier Rapport de Développement Durable 2021-2022 : https://www.epson.fr/fr_FR/sustainability-report

Quels sont les produits et solutions technologiques qu’elle développe pour réduire l’empreinte carbone des entreprises et promouvoir la durabilité ?

Au-delà de ses propres activités, Epson innove et s’engage à développer des technologies qui aident ses clients à atteindre leurs objectifs de développement durable. L’entreprise a mis sur le marché des solutions et produits conçus de manière à prolonger leur durée de vie, et à favoriser leur réutilisation et leur recyclage pour réduire l’impact de ses clients, tels que :

  • Les imprimantes EcoTank, qui contribuent à réduire les déchets plastiques : avec plus de 80 millions d’unités vendues, cette solution a entraîné une réduction significative de l’utilisation du plastique, l’un des principaux composants des cartouches d’encre. Effectivement, quand vous achetez une imprimante EcoTank, elle est livrée avec 14.000 pages dans la boîte ; ce qui est l’équivalent de 79 cartouches. Donc en achetant l’imprimante EcoTank, vous économisez l’achat de 79 cartouches et vous réduisez en même temps les déchets plastiques. De plus, sans avoir à se rendre dans un magasin pour acheter de l’encre ou à se le faire livrer, l’empreinte carbone de l’entreprise s’en trouve réduite.
  • Les technologies Zéro Chaleur, telles que les imprimantes Jet d’Encre Professionnel Micro Piezo d’Epson, jusqu’à 83 % plus économes en énergie que l’impression laser.
  • La technologie PaperLab, qui crée une économie circulaire de recyclage du papier, tout en réduisant la consommation d’eau, de papier et d’énergie.
  • Les solutions d’étiquetage en interne qui permettent aux entreprises d’être plus flexibles et de produire des étiquettes à la demande. Cela signifie une réduction du gaspillage car il n’y a pas de quantité minimale, comme c’est souvent le cas lorsque les étiquettes sont expédiées par un tiers. Cela réduit également l’empreinte carbone de l’entreprise, car les étiquettes n’ont pas besoin d’être expédiées ou stockées.
  • L’impression DTG (Direct to Garment) qui permet de commencer à imprimer des t-shirts et d’autres articles immédiatement, en offrant une solution complète comprenant l’imprimante, la tête d’impression, les encres et le logiciel. Cette technologie offre une impression plus rapide et plus qualitative, avec moins d’entretien et la possibilité pour l’entreprise de créer ses propres conceptions.
  • Les solutions de projection à grande échelle : Ce sont des équipements qui produisent une qualité d’image exceptionnelle tout en étant compacts et légers pour pouvoir être stockés et transportés facilement. Par exemple, le projecteur Epson EB-PU2220B de 20 000 lumens est le plus petit et le plus léger du monde (70 % plus petit et 50 % plus léger que son prédécesseur EB-L20000U). Il présente des avantages importants sur le plan environnemental. Il consomme beaucoup moins d’énergie et son empreinte carbone est moindre grâce son faible poids et ses dimensions compactes qui impliquent aussi moins d’emballage. Il est plus facile à stocker, à transporter et à installer. Ce qui se traduit par un gain de place important dans les entrepôts et une baisse des coûts de main-d’œuvre et de livraison.

Epson ambitionne d’atteindre un bilan carbone négatif en éliminant l’utilisation de matières premières non-renouvelables telles que le pétrole et le métal d’ici à 2050. Comment comptez-vous y parvenir ?

Notre objectif est de devenir une entreprise neutre en carbone, en passant à une fabrication sans gaz à effet de serre (GES), puis en éliminant davantage de carbone.

Cela inclut l’utilisation d’énergies renouvelables, la baisse de la consommation énergétique des équipements et des installations, l’élimination des gaz à effet de serre et une logistique zéro-carbone. Dans un premier temps, nous limiterons au minimum notre consommation d’énergie liée à la production et aux produits, et nous passerons à des sources d’énergie renouvelables.

Nous visons également à réduire les émissions de gaz à effet de serre de nos clients en leur fournissant des produits dont l’empreinte environnementale est plus faible et en adoptant une logistique zéro-carbone.

Nous visons également à réduire les émissions de gaz à effet de serre de nos clients en leur fournissant des produits dont l’empreinte environnementale est plus faible et en adoptant une logistique zéro-carbone. En outre, Epson prévoit d’étudier/ développer des technologies et des applications pratiques afin d’éliminer et de capturer les GES de l’atmosphère, par exemple en stockant le carbone dans des biomatériaux et en les utilisant de manière semi-permanente pour diverses applications.

Nous changerons radicalement la façon dont nous utilisons le capital naturel de la planète. D’ici à 2050, nous n’utiliserons plus de ressources souterraines, mais des métaux et plastiques recyclés, et d’autres minéraux déjà exploités précédemment, ainsi que des sources d’énergie renouvelables telles que les ressources solaires, éoliennes, hydrauliques, géothermiques, le bois et la biomasse.

Entreprise d’origine japonaise, vous êtes très présent en Afrique du nord. Quelle est votre politique pour conquérir le marché de l’Afrique subsaharienne ?

Comme je l’ai mentionné précédemment, Epson a d’abord ouvert un bureau au Maroc en 2019. C’est un hub à partir duquel nos ressources opèrent dans toute l’Afrique francophone. C’est un marché en pleine croissance. Sur l’Afrique francophone, nous avons plus que doublé notre chiffre d’affaires entre 2021 et 2022. Nous avons un plan de croissance pour doubler ce chiffre d’affaires-là sur les deux prochaines années et de continuer encore d’augmenter notre chiffre d’affaires sur les prochaines années. Nous travaillons sur des plans à cinq ans, et l’Afrique de l’Ouest, notamment, est au cœur de ces plans pour les années à venir.

Quels sont vos conseils pour les startups et les PME pour avoir un meilleur impact environnemental ?

Tout récemment, nous avons mené une enquête (L’étude a été réalisée par Averty Market Research & Intelligence pour le compte d’Epson Europe. 600 nouveaux propriétaires d’entreprises à travers l’Algérie, le Maroc et la Tunisie ont été interrogés en mai 2023) auprès des Startups de l’Afrique du Nord pour comprendre les besoins spécifiques, les défis ainsi que les priorités de ces jeunes entreprises, afin de mieux les fournir en produits et solutions qui répondent à leurs exigences en constante évolution, tout en promouvant la durabilité.

Les économies d’argent sont également importantes, grâce aux économies d’approvisionnement (68 %) et aux économies de coûts de maintenance (65 %).

Interrogées sur l’importance des considérations de durabilité dans les produits technologiques, 82 % d’entre elles considèrent que les économies d’énergie sont importantes pour leur activité, les deux tiers (65 %) classant également la protection de l’environnement comme un domaine d’intérêt majeur. Les économies d’argent sont également importantes, grâce aux économies d’approvisionnement (68 %) et aux économies de coûts de maintenance (65 %).

Partant de ce constat qui démontre un degré élevé de maturité chez ces jeunes entreprises, mon conseil, pour leurs besoins en impression, est de les inviter à opter pour une technologie Zéro Chaleur, jusqu’à 83 % plus économe en énergie que l’impression laser, telles que les imprimantes Jet d’Encre Professionnel Micro Piezo d’Epson. Les imprimantes EcoTank les aideront aussi, comme déjà expliqué, à réduire considérablement les déchets plastiques, étant donné que ces imprimantes sont équipées d’une bouteille d’encre qui est l’équivalent de 79 cartouches.

Selon leurs besoins, ces startups peuvent aussi choisir l’impression d’étiquettes en interne et de les produire à la demande. Ce qui réduit également l’empreinte carbone de l’entreprise, car les étiquettes n’ont pas besoin d’être expédiées ou stockées, comme mentionné précédemment.

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…