Accueil A la une Kenya : la Fondation Ikea investit 5,1 M$ dans la gestion des déchets avec le Programme SWIFT

Kenya : la Fondation Ikea investit 5,1 M$ dans la gestion des déchets avec le Programme SWIFT

Dans le cadre du programme « Innovation durable en matière de déchets pour un avenir en transition (SWIFT) », 110 petites et moyennes entreprises (PME) au Kenya bénéficieront d’un soutien financier et technique sur trois ans.

Ce projet, récemment dévoilé par le Centre d’innovation climatique du Kenya (KCIC), est financé à hauteur de 5,1 millions de dollars par la Fondation Ikea. Au cours de la première année, le programme SWIFT ciblera 55 PME, en mettant l’accent sur les entreprises dirigées par des jeunes et des femmes.

Les domaines d’assistance incluront le conseil aux entreprises, la conformité pour l’accès au marché, le soutien financier, l’intégration de la durabilité, le soutien politique, et les solutions technologiques. Les deux années suivantes seront consacrées à la croissance et à la durabilité de 55 autres PME spécialisées dans la gestion des déchets.

De l’innovation dans la transformation des déchets

L’objectif ambitieux du KCIC est de transformer le secteur des déchets au Kenya grâce à des modèles d’entreprise innovants intégrant les principes de l’économie circulaire, selon Joseph Murabula, directeur général du KCIC. Le secteur des déchets au Kenya est confronté à des défis majeurs, notamment une mauvaise gestion contribuant à 5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, selon un rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue).

Pour renforcer les politiques et les cadres de gestion des déchets, le KCIC collaborera avec le gouvernement national et cinq comtés, tels que Nairobi, Mombasa, Nakuru, Kisumu et Uasin Gishu. La fondation Ikea a promis 5,1 millions de dollars pour soutenir ces efforts, avec l’anticipation de la création de plus de 2 000 emplois directs, 4 000 emplois indirects, et l’amélioration des moyens de subsistance de plus de 5 000 ménages au Kenya. Les PME soutenues devraient également générer jusqu’à 10 millions de dollars de revenus, selon les projections du KCIC.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

UNICEF : le nouveau Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Gilles Fagninou, prend fonction au Sénégal

Le nouveau Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et d…