Accueil A la une Maroc : la BAD et le Groupe OCP signent des accords de prêt de 188 M$ pour un avenir vert

Maroc : la BAD et le Groupe OCP signent des accords de prêt de 188 M$ pour un avenir vert

La Banque africaine de développement (BAD) et le Groupe OCP ont conclu à Rabat, au Maroc, trois accords de prêt totalisant 188 millions de dollars pour financer le Programme d’investissement vert du Groupe OCP, selon un communiqué de la BAD du 22 février 2024.

Le premier prêt de 150 millions de dollars de la BAD et le deuxième de 18 millions de dollars du Fonds climatique Canada – BAD seront alloués à la construction de trois usines modulaires de dessalement d’eau de mer par le Groupe OCP. Ces usines, avec une capacité annuelle totale de 110 millions de m3, garantiront l’autonomie en eau non conventionnelle des sites industriels et miniers du Groupe, tout en fournissant jusqu’à 75 millions de m3 d’eau potable à Safi, El Jadida et aux zones avoisinantes. Plus de 1,5 million de personnes bénéficieront de cette initiative.

Le troisième prêt de 20 millions de dollars du Fonds pour les technologies propres financera des systèmes de stockage d’énergie renouvelable, alimentant les usines de dessalement et d’autres unités productives du Groupe OCP.

Ce financement illustre le soutien de la BAD, du Fonds climatique Canada-BAD (CACF) et du Fonds pour les technologies propres (CTF) à la lutte contre le changement climatique, visant l’adaptation et l’atténuation, ainsi que le soutien aux populations vulnérables par l’approvisionnement en eau potable et la création d’emplois, particulièrement pour les jeunes et les femmes en milieu rural.

Ces projets, intégrés au Programme d’Investissement Vert du Groupe OCP, s’inscrivent dans le Plan d’urgence pour l’approvisionnement en eau potable du gouvernement marocain. Les accords ont été signés par Ousmane Fall de la BAD et Karim Lotfi Senhadji du Groupe OCP, avec la participation de représentants du gouvernement du Canada, renforçant les engagements communs contre le changement climatique et pour l’autonomisation des femmes. Cette opération de financement, première du genre pour le CACF, consolide le partenariat à long terme entre la BAD et le Royaume du Maroc face aux défis climatiques.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…