Accueil A la une Afrique australe : un fonds dédié à la biodiversité

Afrique australe : un fonds dédié à la biodiversité

Pour répondre à la dégradation croissante des écosystèmes, la Banque de Développement d’Afrique Australe (DBSA) lance son premier fonds consacré à la biodiversité, doté d’un capital initial de 50 millions de rands sud-africains, équivalant à environ 2,7 millions de dollars.

La création de ce fonds dédié marque un tournant important dans l’engagement de la DBSA en faveur de la préservation de l’environnement. Alimenté par le Fonds Vert de la DBSA, ce fonds vise à attirer des investissements supplémentaires pour protéger les écosystèmes fragiles de la région.

Le Fonds Vert, doté de 1,1 milliard de rands par le département de l’Environnement sud-africain, est la principale source de financement de cette nouvelle initiative. La DBSA cherche à combler le manque de ressources financières destinées à la préservation de la biodiversité, souvent négligée par rapport aux financements climatiques.

Une stratégie de financement ambitieuse

Pour accroître les ressources de ce fonds, la DBSA envisage de solliciter le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et d’autres investisseurs privés. Le FEM, regroupant 186 pays, a investi 8,6 milliards de dollars au cours des 18 dernières années pour des projets de protection de la biodiversité et de lutte contre la dégradation des terres. En attirant de tels financements, la DBSA souhaite créer une dynamique durable et significative pour la conservation de la biodiversité en Afrique australe.

Pour encourager les investisseurs à participer à cette initiative, la DBSA a publié un livre blanc fournissant des directives sur l’intégration des préoccupations liées à la biodiversité dans les décisions d’investissement. Michael Hillary, responsable des opérations de financement de la DBSA, a déclaré : « Ce fonds représente l’une des premières grandes étapes pour faire avancer ces initiatives. Nous espérons obtenir des résultats concrets d’ici la fin de l’année. Les fonds de patrimoine reconnaissent l’importance cruciale des fonds pour la biodiversité. »

Répondre aux défis environnementaux

La mise en place de ce fonds intervient dans un contexte où les investissements en faveur de la biodiversité ont été relativement faibles par rapport aux fonds climatiques. En Afrique australe, la déforestation, la perte d’habitats naturels et la dégradation des terres mettent en péril de nombreuses espèces et écosystèmes. Le fonds pour la biodiversité de la DBSA vise à mobiliser des ressources substantielles pour des projets de conservation concrets.

En attirant des financements publics et privés, la DBSA espère non seulement protéger les écosystèmes, mais également sensibiliser la communauté internationale à l’importance de la biodiversité. Les efforts de la DBSA en créant ce fonds s’inscrivent dans une démarche globale visant à promouvoir une gestion durable des ressources naturelles et à lutter contre les effets négatifs du changement climatique.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcer l’autonomie des filles : la clé de l’éradication du SIDA par l’éducation et les droits à la santé

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de l’enfant africain dan…