Accueil Santé Bénin : l’ONG Terre des Orchidées sensibilise sur les cancers de seins et du col de l’utérus

Bénin : l’ONG Terre des Orchidées sensibilise sur les cancers de seins et du col de l’utérus

Image d'ensemble

Les cancers de seins et du col de l’utérus sont des pathologies qui font ravage chez les femmes. Leur propagation prend une proportion assez inquiétante. En milieu scolaire, les jeunes élèves filles n’en sont pas épargnées. Dans le souci d’outiller celles-ci à mieux y faire face, l’ONG « Terre des Orchidées » a organisé une campagne de sensibilisation au profit des apprenantes du CEG-Houèto ce jeudi 14 novembre 2019.

Lutter contre la propagation des cancers de seins et du col de l’utérus en milieu scolaire et informer les apprenantes des méthodes préventives contre ces pathologies. Tel est l’objectif global de cette campagne de sensibilisation. En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du projet  « Stop cancer du col de l’utérus et de seins chez la jeune fille et la femme », l’ONG Terre des Orchidées a animé dans la journée de ce jeudi 14 novembre 2019, une séance de communication à l’endroit des jeunes filles élèves des classes de 4ème jusqu’en Terminale du Collège d’Enseignement Général de Houèto, situé dans la commune d’Abomey-Calavi.

Pour Mélanie Dado, Directrice de l’école, cette « sensibilisation vient répondre à un souci de santé auquel nos apprenantes sont confrontées. Nos élèves sont ignorantes de la manifestation des cancers du col de l’utérus et des seins. Pourtant, certaines d’entre elles en souffrent. Nous pouvons déjà déplorer deux cas. » « Nos élèves sont exposées à beaucoup de risques sanitaires mais ne sont pas assistées tel que cela se doit. Trouver les moyens nécessaires pour les sensibiliser est un secours, au-delà d’une simple sensibilisation. Le CEG-Houèto a davantage besoin des initiatives similaires », renchérit Mamadou Sani Malèhossou, Surveillant du CEG.

« Sauver d’autres âmes vulnérables »

Lors de cette sensibilisation ponctuée de projections vidéos et d’exercices pratiques de palpation des seins, les participantes ont été édifiées. « Les membres de cette ONG nous ont appris à détecter les symptômes des cancers de seins et du col de l’utérus, à faire l’autopalpation des seins et à connaître les différents compartiments des seins », se réjouit Kèmy Accrobessi, une élève. Comme elle, Alida Gandaho a également apprécié à juste titre le bien-fondé de cette activité. « Ce qui m’a particulièrement intéressé, ce sont les méthodes préventives à adopter pour se mettre à l’abri de ces maladies. Je promets continuer la sensibilisation autour de moi pour sauver d’autres âmes vulnérables », affirme-t-elle.

Cette séance de sensibilisation a pris fin dans un climat de satisfaction collective. Il convient de préciser qu’à l’issue des communications, les participantes ont été évaluées à travers des questions orales. L’objectif de cette méthode étant d’évaluer leurs niveaux d’assimilation in situ, celles qui ont brillé par des réponses probantes dans leurs interventions ont été récompensées. Ainsi, sont-elles reparties avec des kits scolaires composés de cahiers, stylos, boîtes académiques, crayons, etc. Cap est mis sur le CEG2-Glo-Djigbé mercredi prochain pour le même exercice.

Espoir Yedenou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Cancers du col de l’utérus et des seins : des apprenantes outillées sur l’auto-palpation et l’auto-détection

Les apprenantes du Collège d’enseignement général (Ceg) 2 Glo-djigbé ont été sensibi…