Accueil Energies renouvelables Energie solaire Bénin : Bouri Jean Victor Sanhouidi visite les réalisations du projet PANA-Energie à Dassa

Bénin : Bouri Jean Victor Sanhouidi visite les réalisations du projet PANA-Energie à Dassa

Le Représentant Résident a.i. du PNUD au Bénin, M. Bouri Jean Victor Sanhouidi était le jeudi 30 juillet 2020 à Fita dans la commune de Dassa-Zoumè où il a visité les réalisations du projet de Renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin (Pana Energie).

Accompagné du Coordonnateur du projet, du Maire de Dassa Nicaise Fagnon, ainsi que de l’inspection forestière, M. Sanhouidi a démarré sa visite par la forêt communautaire de Fita où 250 000 plants d’essences forestières à croissance rapide, notamment l’Acacia et le Gmelina, une plante qui contribue à la régénérescence du sol, ont été mis en terre sur une superficie de 100 hectares.

M. Sanhouidi s’est ensuite rendu sur le site abritant la mini-centrale photovoltaïque. D’une capacité de 6 174 kWh, la mini-centrale qui cumule plusieurs fonctions offre un paquet de services énergétiques aux populations. Outre la recharge à base d’énergie solaire des téléphones portables, la recharge des lampes portatives solaires, la réfrigération des produits frais et médicaments, la mini-centrale donne l’opportunité aux populations de Fita, d’accéder aux informations à travers la mise à disposition d’un poste téléviseur alimenté à base d’énergie solaire. Des lampadaires solaires ont aussi été installés pour l’éclairage du village les soirs.

Plus de 13 534 personnes touchées par PANA Energie à Fita

Avant l’avènement du projet, les populations de Fita étaient obligées de se rendre à Dassa, distant de 15 km, pour charger leurs téléphones portables. Pour regarder un match de football, les jeunes n’avaient d’autre choix que de se rendre à Dassa. Ces tracas font partie du passé. La mini-centrale photovoltaïque permet à tout le village de disposer de l’énergie solaire 24 heures sur 24. Plus de 13 534 personnes sont touchées par les réalisations du projet dans le village.

« Je suis heureux de venir avec le Maire visiter les réalisations de PANA Energie. Ces réalisations nous confortent et témoignent des expériences en cours. Tout ce que nous faisons, c’est pour accompagner le Gouvernement. Je suis heureux que toutes les parties prenantes soient impliquées dans la mise en œuvre des activités du projet. Je tiens à féliciter le Maire et son équipe, les communautés qui ont accepté de contribuer aux activités du projet », a déclaré, M. Sanhouidi.

Il a par ailleurs, exhorté tous les bénéficiaires du projet à bien entretenir les infrastructures et matériels installés pour leur accès à des services énergétiques fiables, durables, modernes et à coût abordable. Le contexte sanitaire actuel étant marqué par la pandémie du Covid-19, M. Sanhouidi a saisi l’occasion pour sensibiliser les populations de Fita au respect des gestes barrières afin d’éviter la propagation du coronavirus.

PANA Energie accompagne les populations

PANA Energie a mis en place des mesures d’accompagnement au profit des populations qui ont cédé leurs champs pour le reboisement. Dans ce cadre, 140 apiculteurs installés à 200 m des plantations sont en train d’être formés sur la production du miel et ses dérivés.

Le Maire de Dassa a salué le caractère très inclusif de ce projet qui a impliqué la chefferie traditionnelle, les propriétaires fonciers, l’administration locale et le secteur privé.

« Ce projet est encourageant et nous donne de l’espoir. Il contribue à la diversification de l’offre énergétique et à la préservation de la biodiversité », a déclaré Nicaise Fagnon qui, faut-il le dire, a œuvré pour la mise à disposition des terres ayant servi au reboisement du site de Fita par les communautés.

Faisant remarquer que la commune de Dassa est une zone tampon qui permettra de freiner la désertification dans la partie septentrionale du Bénin, Nicaise Fagnon a souhaité que PANA Energie ne s’arrête en si bon chemin et que les 300 hectares restants sur les 400 mis à disposition par les communautés de Fita, soient reboisés.

PANA Energie : Le projet et quelques résultats déjà enregistrés

Appuyé par le Gouvernement du Bénin, le Fonds pour l’Environnement Mondial et le Programme des Nations Unies pour le développement, PANA Energie œuvre depuis trois ans  pour la restitution des forêts dans plusieurs communes du Bénin. Le projet a trois composantes à savoir : le renforcement des capacités du pays afin de permettre aux parties prenantes impliquées d’intégrer les risques climatiques dans leurs prévisions énergétiques et de faire ainsi face aux risques climatiques ; le soutien au développement de nouveaux cadres pour les politiques et stratégies énergétiques qui prennent en compte les changements climatiques ; et le soutien au développement de sources de production d’énergies renouvelables au profit des communautés les plus vulnérables.

Plusieurs résultats sont enregistrés au bout de trois ans de mise en œuvre du projet. L’on peut citer le reboisement de 750 hectares de terres au titre de la campagne de 2017 et 2018 avec des essences d’arbres à croissance rapide et à but multiple notamment le Gmélina arborea et Acacia auriculiforms sur les sites de Gbédé (Ouèssè), Kolobi (Didjidja), Fita (Dassa-Zounmè), Té-Foungou (Djougou), Bobè (Bantè), Dahendé (Toucountouna) et Nonsinanson (N’Dali) pour promouvoir la résilience climatique et la soutenabilité écologique du bois énergie des forêts naturelles communautaires. On note aussi l’installation de sept (7) mini-centrales photovoltaïques résilientes fournissant l’énergie propre aux populations vulnérables dans les localités de Gbédé, Kolobi, Fita, Kokohou, Danhenda, Bobè et Bininci, l’installation de 72 lampadaires solaires résilients fournissant de l’énergie renouvelable dans 7 localités.

Toujours en termes de résultats, sont à prendre en compte, l’acquisition et l’implantation en cours de trois (3) transformateurs intelligents pour la protection contre les variabilités climatiques des réseaux de transport et de distribution de l’énergie électrique au profit de la Communauté Electrique du Bénin (CEB) et de la SBEE, de même que l’acquisition et l’implantation en cours de 25 paratonnerres et de 50 parafoudres appropriés et leurs accessoires pour la protection contre les variabilités climatiques des centres, des stations et sous-stations de transport, de production et de distribution d’électricité centrales au profit de la CEB et de la SBEE.

Flore Nobimè

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans Energie solaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Sénégal : de l’énergie renouvelable pour alimenter « Akon City »

Une ville d’une superficie de 2 000 hectares encore en chantier, et qui dépendra exclusive…