Accueil A la une Assainissement : Anas Seko appelle à une prise de conscience

Assainissement : Anas Seko appelle à une prise de conscience

Anas Seko a organisé le samedi 26 novembre 2022 à l’embarcadère de Ganvié, une campagne de salubrité déguisée et une exposition de rue. Une initiative pour interpeller toutes les couches sociales sur l’importance de la protection de l’environnement.

« La protection de l’environnement concerne absolument tout le monde, conducteur de taxi-moto, docteur, élève ou artiste » : tel était le message principal de la campagne de salubrité déguisée organisée par Anas Seko dans le but d’honorer aux engagements faits au concept Mon Anniversaire Ma Patrie (MAMP).

En effet, cette campagne a pour objectif de nettoyer l’environnement et surtout de créer du contenu sur les médias sociaux. Selon Anas Seko, militant de la protection de l’environnement, cette campagne de salubrité est un appel à la prise de conscience sur l’importance de la protection de l’environnement, qui est une responsabilité de tous. « La protection de l’environnement est une affaire de tous. Chaque personne doit apporter sa pierre à l’édifice », a-t-il fait savoir.

Une exposition de rue sur la pollution plastique

Suite à la séance de salubrité, une exposition de rue a été faite au Carrefour Kpota dans la commune d’Abomey-Calavi. Elle vise à sensibiliser sur la protection de l’environnement. « A travers cette exposition de rue, je veux amener mon art vers d’autres couches sociales et les sensibiliser à la protection de l’environnement », a fait comprendre l’activiste.

Lire : Anas Seko, l’ardent-défenseur de la nature

Au total, une quinzaine de photos ont été exposées, ayant pour principalement cible les conducteurs de taxi-motos et les vendeuses. « En tant que photographe mobile artistique, j’avais la forte envie d’amener mon art vers d’autres couches de la société ». À cette exposition, « plusieurs zems, vendeuses et enfants sont venus jeter un coup d’œil. Les passants s’arrêtaient pour regarder. Curieux, ils posaient toutes sortes de questions. Et à moi de répondre avec plaisir et de les informer sur la pollution plastique et les changements climatiques », s’est-il réjoui.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Journée mondiale du cancer : la Fondation ARC dévoile les enjeux du 04 février prochain

Le monde entier célèbre le 04 février prochain, la journée mondiale de lutte contre le can…