Accueil A la une Journée mondiale des maladies tropicales : Tedros Adhenom Ghebreyesus réitère le mot d’ordre de l’OMS

Journée mondiale des maladies tropicales : Tedros Adhenom Ghebreyesus réitère le mot d’ordre de l’OMS

La journée mondiale des maladies tropicales est célébrée tous les 30 du mois de janvier. À cette occasion, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à travers un poste sur sa page officielle Facebook s’est fait porteur du message de soutien et de fraternité de l’OMS à l’endroit des personnes concernées.

Maladie de chagas, Chikungunya, Dengue, Dracunculose, leishmaniose, lèpre, éléphantiasis, mycétome, cécité de la rivière, rage, maladie du sommeil, trachome. C’est là une liste non exhaustive des maladies tropicales négligées qui transparaissent sur le page Facebook de l’Organisation mondiale de la santé ce 30 janvier 2023.

À s’en tenir au même poste, plus d’un milliard de personnes sont victimes des maladies tropicales négligées dans le monde. La cause, selon l’Organisation mondiale de la santé, serait due à « des virus, des bactéries, des parasites, des champignons, des toxines, la stigmatisation, et l’exclusion sociale ». De plus, l’extrême misère avec un quasi inexistence d’accès à l’eau potable sont autant de facteurs qui conditionnent sans ambages, le vécu d’un sujet atteint.

À cet effet, Tedros Adhenom Ghebreyesus précise que les maladies tropicales négligées piègent « des générations dans des cycles de pauvretés et de stigmatisation » à n’en point finir. Pour lui, le message de l’OMS à l’endroit des personnes victimes et de tous ceux qui interagissent dans l’optique d’une probable inversion des chiffres est clair : « Agissez maintenant et agissez ensemble. »

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcer l’autonomie des filles : la clé de l’éradication du SIDA par l’éducation et les droits à la santé

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de l’enfant africain dan…