Accueil A la une Bénin : la Fondation Gnidehoue dévoile ses activités phares pour 2023

Bénin : la Fondation Gnidehoue dévoile ses activités phares pour 2023

La Fondation Gnidehoue a lancé le samedi 28 janvier dernier, l’agenda 2023 de l’association. Un agenda riche en projets environnementaux.

Lancer l’agenda 2023 de la Fondation Gnidehoue : c’est la raison pour laquelle le nouveau bureau exécutif, les professionnels des médias et les partenaires de l’association se sont réunis samedi 28 janvier 2023. Au cours de ce premier rendez-vous de l’année, la présidente de l’association Christelle Gnidehoue a fait le bilan des grandes activités ayant marqué l’année 2022 et présenté celles prévues pour 2023.

Selon elle, trois grandes activités ont fait l’année 2022. Il s’agit de la campagne de sensibilisation dans la forêt de Zannoudji située dans la commune de Zè, le forum des villes durables et intelligentes et la nuit de l’écologie. Une soirée au cours de laquelle des acteurs de l’environnement ont été distingués pour leur contribution aux enjeux de développement durable au Bénin. Notamment le média Miodjou, spécialisée dans le domaine de l’environnement, l’entreprise la Gamme Verte, une boutique en ligne de plantes naturelles, décoratives et vertueuses pour intérieur et extérieur. Il y avait également l’entreprise la Nouvelle Cimenterie du Bénin (NOCIBE), qui a su créer une mini éco-ville pour les employés de l’entreprise et qui met en œuvre des actions pour diminuer leur émission de gaz à effet de serre.

Lire : Bénin : Miodjou sacré média écolo de l’année

« Nous avons trouvé la démarche responsabilité sociétale de ces entreprises assez intéressante et nous les avons primées au cours de cette soirée afin que d’autres entreprises qui ont des unités de production ayant un impact sur l’environnement puissent véritablement s’engager avec des actes concrets », a fait savoir la présidente de l’association.

Quid de l’année 2023 ?

Au cours de cette année qui sera « une année charnière pour l’association » afin que d’autres associations puissent s’engager en faveur de la conservation de la nature, plusieurs activités seront réalisées.

Parmi celles-ci, il y a le projet de l’agriculture urbaine dont les enfants sont la cible. Pour sa réalisation, une campagne digitale dénommée « Mon potager maison » sera lancée au début du mois de février. Cette campagne vise à « inciter les citoyens à cultiver et à entretenir des potagers dans leur maison ». Un autre projet sur l’agriculture urbaine dénommé « Jardinons ensemble » sera exécuté dans les écoles.

Lire aussi : De l’informatique aux plantes, Stéphanie Gnimadi Dagba, une passionnée !

Comme activité phare, il y a la semaine de l’écologie, au cours de laquelle différentes activités seront menées et des récompenses attribuées à ceux qui sont engagés dans la photographie orientée écologie. Pour finir, il y a le projet dénommé « La nature en ville » qui vise à travailler avec les collectivités locales afin de créer des forêts urbaines au sein de celles-ci. Une initiative qui permettra aux familles de se rendre dans ces poumons verts pour se recréer, connaitre les essences des plantes et bien d’autres.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Qualité de l’eau en Afrique : les 6 recommandations cruciales de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis six recommandations à l’inten…