Accueil A la une Antonio Guterres : « La crise des déchets réduit la capacité de la planète à accueillir la vie »

Antonio Guterres : « La crise des déchets réduit la capacité de la planète à accueillir la vie »

Ce jeudi 30 mars 2023, le monde célébrait la journée internationale du zéro déchet. A la faveur de cette première célébration marquée par la persistance des effets de la production de déchets sur la santé humaine, l’économie et l’environnement, le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres pense que c’est « le moment de réfléchir sur notre planète et de trouver des solutions à la plus dangereuse des menaces ».

Sensibiliser à l’importance de l’approche zéro déchet, des pratiques de consommation et de production responsables ainsi que la gestion des déchets urbains dans la contribution à la réalisation du développement durable. Tel est l’objectif principal qui justifie cette initiative des Nations Unies. A travers cette initiative gérée conjointement par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), l’ONU invite les gouvernements, la société civile, les entreprises, les universités, les communautés, les femmes et les jeunes, à s’investir davantage dans les pratiques visant à promouvoir une politique « zéro déchet ».

Ce qui va sans doute faciliter l’atteinte des objectifs et cibles du programme de développement durable à l’horizon 2030, notamment les points 11 et 12. Lesquels objectifs prônent respectivement des villes et des établissements accessibles à tous, sûrs, résilients et durables, et à l’établissement des modes de consommations et de productions durables. « Nous devons agir sans plus attendre. Nous possédons l’expertise technique et la volonté requises pour innover. Nous avons les connaissances aussi bien scientifiques que des savoirs autochtones, nécessaires pour trouver des solutions à la crise des déchets », a affirmé la Directrice exécutive du PNUE Inger Andersen.

 C’est pourquoi, « la première journée internationale du zéro déchet est une formidable occasion de s’appuyer sur des initiatives locales, régionales et nationales afin de promouvoir une gestion des déchets respectueuse de l’environnement et de contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable ». En effet, les déchets coûtent chaque année, à l’économie mondiale, plusieurs milliards de dollars. Il faut donc travailler selon le Secrétaire général de l’ONU à rétablir ce déséquilibre environnemental qui ne favorise en aucun cas les habitants de la terre. Car dit-il, « en utilisant la nature comme une décharge, nous creusons nos propres tombes ».

A l’instar de la Directrice exécutive du PNUE, Antonio Guterres clame l’arrivée d’une ère où il faut trouver de solutions à la plus dangereuse des menaces que constituent les déchets.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcement du système de santé : le Bénin vers des pôles d’excellence médicale

Le Bénin fait un pas décisif vers l’amélioration de son système de santé avec l’autorisati…