Accueil A la une Lutte contre les MTN : ce que fait l’ONG Speak Up Africa

Lutte contre les MTN : ce que fait l’ONG Speak Up Africa

Le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (REMAPSEN) a organisé le mercredi 12 avril dernier, un webinaire sur la contribution de l’ONG Speak Up Africa dans la lutte contre les Maladies tropicales négligées (MTN) en Afrique. Yacine Djibo, Présidente de l’ONG, a interagi avec une cinquantaine de journalistes connectés à cette session live.

La lutte contre les Maladies tropicales négligées (MTN) demeure à ce jour, une préoccupation majeure. Elles continuent de faire des ravages aux yeux de tous. Pour en savoir davantage sur le rôle de la société civile dans la lutte contre ces maladies, le REMAPSEN a organisé un webinaire avec Yacine Djibo, la présidente de l’ONG Speak Up Africa qui milite pour l’élimination de ces maladies.

Selon elle, les raisons qui sous-tendent l’importance accordée aux MTN par l’ONG Speak Up Africa ont rapport avec l’équité. Il est important, à l’en croire, de faciliter un accès équitable aux soins de santé aux personnes atteintes de ces maladies, pourtant évitables et traitables.

« Personne ne devrait souffrir de maladie évitable et traitable lorsque les médicaments pour prévenir sont disponibles. En luttant contre les MTN, nous estimons que nous pouvons rendre nos systèmes de santé plus résilients, permettre un accès équitable aux soins de santé », a déclaré Yacine Djibo. Elle va plus loin pour soutenir que la prise en compte et le traitement efficient de ces maladies contribuera à stopper leur transmission.

L’ONG Speak Up Africa s’est assigné comme missions principales de renforcer non seulement l’engagement politique pour augmenter les ressources nationales dans la lutte les MTN. Mais surtout, elle travaille avec les parties prenantes pour rendre les espaces de prise de décision sur ces maladies plus inclusifs.

Cependant, Yacine Djibo note de nombreuses lacunes dans les dispositions de la société civile à lutter contre les MTN. Il s’agit notamment des populations marginalisées qui ne sont pas prises en compte dans la conception des programmes de santé. Nonobstant les nombreux efforts consentis, des défis restent à relever à l’instar du financement, l’ignorance des MTN, nécessité de plaidoyers pour la mobilisation des ressources pour la lutte contre les MTN.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcer l’autonomie des filles : la clé de l’éradication du SIDA par l’éducation et les droits à la santé

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de l’enfant africain dan…