Accueil A la une Sénégal : Modu Fall, « l’homme plastique » alerte sur les dangers de la pollution plastique

Sénégal : Modu Fall, « l’homme plastique » alerte sur les dangers de la pollution plastique

Au Sénégal, Modu Fall, un activiste environnementaliste, met son activisme au service de l’environnement. Des années durant, l’homme s’évertue à sensibiliser la population sur les dangers liés à la pollution plastique.

Sa méthode de propagation est toute simple : se revêtir de déchets de la tête aux pieds, arborant des sacs, des gobelets et des sachets d’eau à usage unique. C’est sa façon à lui de faire passer son message antipollution au sein de la population. Sa vie professionnelle en tant que soldat a été sans doute un facteur déterminant dans son engagement. D’une simple observation, est née une passion. Laquelle s’est au fil du temps transforméd en un devoir écocitoyen.

« J’ai beaucoup appris lorsque j’étais en poste à la frontière entre le Sénégal et le Mali. J’observais les oiseaux migrateurs au sol, cernés par les déchets plastiques », a-t-il avoué. Face à cette réalité, Modu Fall n’avait qu’une seule stratégie : rendre la menace impossible à ignorer en se vêtant de déchets plastiques. Ainsi, il parcourt les rues de Dakar pour alerter la population sur la pollution par les plastiques à usage unique.

« Déployer des solutions »

Selon les spécialistes, seul l’engagement de M. Fall ne suffit pas pour impacter durablement la population. La résolution de cette crise suscite une approche mondiale. Car, les sachets d’eau font partie des produits à usage unique les plus emblématiques de l’Afrique de l’Ouest.

C’est pourquoi, souligne Elisa Tonda « les besoins à l’échelle locale et les contextes qui y sont associés doivent être pris en considération avant de déployer des solutions dans le but de s’affranchir d’une culture du “jetable” et d’opérer une transition efficace vers une économie circulaire », a laissé entendre la Cheffe du Service des ressources et des marchés du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Plus de 430 millions de tonnes de plastiques sont produites chaque année dans le monde. A cet effet, la journée mondiale de l’environnement, célébrée tous les 5 du mois de juin et qui est à sa cinquantième édition, vise à sensibiliser la population mondiale sur la nécessité de protéger l’écosystème environnemental. Cette année, elle sera axée sur le thème : « solutions à la pollution plastique ».

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Qualité de l’eau en Afrique : les 6 recommandations cruciales de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis six recommandations à l’inten…