Accueil A la une Afrique subsaharienne : les États-Unis s’engagent à financer l’accès à une énergie propre

Afrique subsaharienne : les États-Unis s’engagent à financer l’accès à une énergie propre

Les États-Unis ont annoncé l’octroi de 89 millions $ pour faciliter l’accès à une énergie propre en Afrique subsaharienne. Une initiative intitulée “Power Africa” dont l’annonce a été faite au Kenya, lors du Forum sur l’énergie en Afrique.

Les États-Unis ont dévoilé leur engagement financier de 89 millions de dollars pour promouvoir l’accès à une énergie propre en Afrique subsaharienne. L’annonce a été faite le 21 juin 2023, lors du Forum sur l’énergie en Afrique à Nairobi, au Kenya à travers leur Agence pour le développement international (USAID).

Intitulée « Power Africa », cette initiative vise spécifiquement l’Afrique de l’Est et l’Afrique centrale, et prévoit un financement de 88,9 millions de dollars sur une période de cinq ans, sous réserve de la disponibilité des fonds. L’objectif principal de cette initiative est d’étendre l’accès à une énergie plus propre et plus fiable dans la région de l’Afrique subsaharienne.

Selon l’administrateur de l’USAID, Samantha Power, le programme Power Africa soutiendra 10 millions de connexions au réseau et hors réseau pour les ménages et les entreprises de la région. En outre, le programme mobilisera, à en croire ses explications 4,7 milliards de dollars de nouveaux investissements publics et privés pour soutenir 1 227 mégawatts de capacité d’énergie propre. Il développera 1 500 km de nouvelles lignes de transmission. Cette infrastructure essentielle fournira de l’électricité aux foyers et aux entreprises.

Grâce à cette initiative, environ 50 millions de personnes bénéficieront d’un accès à une électricité nouvelle ou améliorée provenant de sources de carburant plus propres. Il s’agit d’une étape importante dans les efforts visant à améliorer les conditions de vie des populations en Afrique subsaharienne en facilitant leur accès à une énergie fiable et respectueuse de l’environnement.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Afrique : la BAD et la Corée ensemble pour promouvoir les technologies climatiques

La Banque africaine de développement (BAD) et l’Institut coréen de l’environnement et de l…