Accueil A la une Initiative « Umuganda francophone » : l’IFDD-OIF et la mairie de Cotonou reboisent la plage de Fidjrossè

Initiative « Umuganda francophone » : l’IFDD-OIF et la mairie de Cotonou reboisent la plage de Fidjrossè

Le Bénin s’est associé à l’initiative « Umuganda francophone » de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) en plantant des arbres à la plage de Fidjrossè (Cotonou) le samedi 1er juillet 2023. L’objectif de cette initiative est de mobiliser les citoyens autour d’une action qui contribue à la préservation d’un environnement sain.

À l’instar de plusieurs autres pays, le Bénin s’est joint à l’initiative « Umuganda francophone ». À cet effet, une centaine de plants ont été mis sous terre, ce samedi 1er juillet 2023 à la plage de Fidrjossè à Cotonou. Objectif : reboiser environ 2 hectares d’espaces verts le long de la plage. Les arbres plantés seront entretenus pendant un an par deux ONG béninoises partenaires du projet grâce au soutien financier de l’OIF et de l’IFDD. Il s’agit de Lead Bénin et Pauly Afrique Bio.

Selon le premier adjoint au maire de Cotonou, Randyx Romain Ahouandjinou, cette initiative contribue à la promotion d’une économie verte et à la réduction des gaz à effet de serre. Il a fait savoir que « cette initiative témoigne du soutien de l’IFDD à la municipalité de Cotonou dans ses actions visant à garantir un environnement de vie sain et agréable à la population, en intégrant des activités de reboisement dans son budget annuel ». À l’en croire, cette campagne de reboisement en cours compensera les dizaines d’arbres déracinés lors des récentes pluies diluviennes qui ont frappé la ville.

20% de la couverture forestière perdue en 20 ans

Pour la représentante Afrique de l’Ouest de l’OIF, Thi Hoang Mai Tran, l’OIF a renforcé ses interventions dans le domaine de l’environnement à travers des actions de renforcement de capacités, de diplomatie et de gouvernance, ainsi que des initiatives structurantes, au profit des administrations publiques et locales, et de la société civile. Pour elle, cette plantation d’arbres à la plage de Fidjrossè clôture est une semaine d’activités de la Francophonie au Bénin, placée sous le signe du développement durable.

Remerciant le gouvernement du Bénin, la mairie de Cotonou et les Ongs partenaires, Thi Hoang Mai Tran invite à maintenir cette mobilisation et cet engagement pour un mieux-être des populations, dans un environnement sain. Pour situer le contexte de cette action, la présidente de l’ONG Lead Bénin, Mèdémè Irène Mitchodigni Houndolo, a souligné que les projections climatiques pour le Bénin indiquent une augmentation de la température d’environ 0,5°C dans les années à venir pour le scénario le moins pessimiste, de 3°C pour le scénario le plus pessimiste d’ici 2050, voire plus de 6°C d’ici 2100.

Elle a déclaré que le Bénin a perdu environ 20% de sa couverture forestière en 20 ans, soit environ 1 002 000 hectares. Étant donné que tous les secteurs clés de la vie sont affectés par le changement climatique, les initiatives de reboisement telles que « Umuganda francophone » revêtent une importance capitale.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Smile Train et le Kids Operating Room visent à réduire les empreintes de carbone grâce à des blocs opératoires pédiatriques solaires

Alors que le monde entier commémore la Journée de la Terre, Smile Train, la plus grande or…