Accueil A la une Toyota Tsusho Corporation signe un contrat de construction d’une centrale solaire de 25 MWc à Pobè

Toyota Tsusho Corporation signe un contrat de construction d’une centrale solaire de 25 MWc à Pobè

La société Toyota Tsusho Corporatio a signé un partenariat avec la Société Béninoise de Production d’Électricité (SBPE). Un partenariat pour le développement de la seconde phase de la centrale solaire photovoltaïque d’Illoulofin dans la commune de Pobè.

Ce projet s’aligne avec l’objectif du Bénin d’implanter 150 MW de capacités de production d’énergie solaire d’ici 2026. Ce qui réduirait à terme la dépendance du pays vis-à-vis des centrales thermiques et des importations d’électricité en provenance des nations voisines.

La première étape du projet a été finalisée en juillet 2022, avec la mise en service d’une centrale composée de 47 212 modules solaires, 113 onduleurs, six postes de transformation de 3 515 kVA chacun, un système de contrôle informatisé pour la gestion automatisée de la centrale, ainsi que des dispositifs de surveillance et de sécurité anti-intrusion. Cette phase inaugurale, d’une capacité de 25 MWc, a nécessité un investissement de 39,7 milliards de francs CFA (équivalant à 60,5 millions d’euros). Le financement a été assuré conjointement par l’État Béninois, avec le soutien financier de l’Union européenne (UE) et de l’Agence française de développement (AFD).

Une deuxième phase comme un projet PPP

Pour la deuxième phase du projet, la Société Béninoise de Production d’Électricité (SBPE) se tourne vers un partenariat public-privé (PPP). L’entreprise Toyota Tsusho précise que la construction de cette centrale solaire à grande échelle sera présentée comme un projet de PPP d’origine japonaise, visant à fournir une source stable d’électricité à faible coût.

La direction de Toyota Tsusho, dirigée par Ichiro Kashitani, collaborera avec RMT, une société allemande spécialisée en EPC (ingénierie, approvisionnement et construction). RMT est une filiale du groupe français Eiffage, qui avait été en charge de la construction de la première phase de la centrale solaire d’Illoulofin. La deuxième phase, prévue pour une capacité de 25 MW, devrait être opérationnelle en 2024.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Smile Train et le Kids Operating Room visent à réduire les empreintes de carbone grâce à des blocs opératoires pédiatriques solaires

Alors que le monde entier commémore la Journée de la Terre, Smile Train, la plus grande or…