Accueil A la une Deux pays africains dans le Top 50 des destinations mondiales sur l’écotourisme

Deux pays africains dans le Top 50 des destinations mondiales sur l’écotourisme

Selon un classement du magazine britannique Big 7 Travel, le parc de Chobe au Botswana et celui de Brikama en Gambie sont les destinations qui ont les meilleures attractions écotouristiques sur le continent africain.

Au nombre des villes africaines qui s’illustrent dans le Top50 des destinations sur le tourisme durable dans le monde, figure en bonne place le Parc de Chobe au Botswana, en tête sur le continent africain. C’est du moins ce que renseigne le magazine de voyage britannique Big 7 Travel. Il met en avant son parc national s’étendant sur 11 000 km² avec une diversité faunique composée de 40 000 éléphants sur les 130 000 que compte ce pays d’Afrique australe. Des attraits touristiques à même de captiver les touristes européens et asiatiques désireux de communier avec la nature.

À première vue, ceci pourrait nourrir la polémique dans la mesure où 287 pachydermes y ont été tués en 2021. Mais ceci n’a pas empêché le magazine britannique de classer Chobe devant Port-Louis à Maurice (50e). L’une des raisons évoquées par ce classement réalisé au Royaume-Uni est la multiplication « des camps et lodges » respectueux de l’environnement par les autorités botswanaises. Des initiatives pour favoriser la contemplation des ressources naturelles et limiter ainsi l’impact environnemental des randonnées.

L’autre hub écotouristique en Afrique

De son côté, la Gambie arrive troisième dans le classement du magazine britannique. Ce qui est dû selon Afrik21 à son parc national de Makasutu où les panneaux solaires photovoltaïques et la valorisation énergétique des déchets confortent les écolos. Cette forêt sacrée du village Bafuloto est située près de la ville gambienne de Brikama peuplée de 77 000 habitants. C’est huit fois moins que la population du Cap-Vert où les îles de Fogo et Maio sont prisées pour leurs dauphins et baleines. Ces destinations occupent la 43e place, derrière les sites écotouristiques des Seychelles.

En effet, après la crise du Covid-19 qui a porté un coup aux économies des nations africaines en particulier, le tourisme africain commence à retrouver son attractivité. À cet effet, les défenseurs de l’environnement préconisent le développement d’un modèle écoresponsable pour garantir la survie de la biodiversité. C’est à juste titre que l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) organise le « Awake Tourism Challenge ». En 2023, ce concours a récompensé les start-up Coastruction aux Pays-Bas, WeavAir à Singapour et Kamatjona en Namibie.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…