Accueil A la une Bénin : le premier forum international du cadre de vie prend son envol

Bénin : le premier forum international du cadre de vie prend son envol

Le Bénin accueille depuis hier, jeudi 28 septembre, le forum international du cadre de vie. La cérémonie protocolaire de lancement présidée par trois ministres du gouvernement de Talon s’est déroulée à la place de l’amazone de Cotonou et a rassemblé chercheurs, experts, et partenaires financiers du domaine de l’habitat.

C’est à la place de l’amazone de Cotonou que le top a été donné jeudi, pour le lancement des activités du 1er Forum international du cadre de vie (Fic) que le Bénin à l’honneur d’abriter. Durant 5 jours d’affilée, les différents acteurs réunis à Cotonou vont échanger autour du thème « Bâtissons un cadre de vie durable ». La cérémonie de lancement des hostilités a été marquée par plusieurs voix. À commencer par celle du Directeur de la construction qui a rappelé l’esprit du Forum. À l’en croire, le Fic 2023 permettra de mieux aborder les problématiques pour un avenir urbain et d’apporter des réponses et des solutions aux défis actuels et futurs liés au cadre de vie.

C’est dans cette vision que s’inscrit le thème de cette édition. Il nous « interpelle à plus d’un titre au regard des défis majeurs à relever dans le domaine de l’habitat, du développement urbain, des changements climatiques, de l’environnement et des technologies de l’information et de la communication », a déclaré Victor Ananouh. Ayant pris la parole, le ministre du cadre de vie et des transports, chargé du développement durable est longtemps revenu sur les actions que mènent le gouvernement beninois à travers notamment, son programme d’action du gouvernement (PAG) pour impacter les différentes secteurs qui touchent directement l’habitat.

Comme son collègue du cadre de vie, Abdoulaye Bio Tchané a fait savoir que le Bénin est en chantier. Le gouvernement met le paquet aussi bien dans les villes que dans les campagnes pour rendre l’amélioration du cadre de vie une réalité donc vivable pour tous. Alors que « la population urbaine ne cesse de croître avec pour corollaire, le développement du secteur urbain informel, l’enjeu capital pour les sociétés et les gouvernements, selon le ministre d’État, est de réfléchir sur ce cadre de vie durable ».

Selon le rapport bilan du secteur de l’habitat en Afrique subsaharienne, l’Afrique devrait compter environ plus de 1,2 milliards de citadins. Dans ce contexte, de ces creusets internationaux sont propices pour appeler à doubler les investissements en matière d’infrastructures économiques et sociales, en vue d’accélérer l’atteinte des objectifs de développement durable, plus précisément, l’ODD11. Le Forum international du cadre de vie (Fic) se referme le 2 octobre prochain.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …