Accueil A la une PMNCH : des leaders plaident pour une réinvention radicale de la santé mondiale

PMNCH : des leaders plaident pour une réinvention radicale de la santé mondiale

« Réinventer radicalement la santé mondiale » en plaçant les femmes, les enfants et les adolescents au centre des efforts communs. C’est ce qui justifie l’organisation, lundi 18 septembre 2023, d’un événement de haut niveau sur le thème « Renouveler la promesse en faveur des femmes, des enfants et des adolescents ». Il a été organisé par le partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant (PMNCH).

Sous la houlette du président sud-africain Cyril Ramaphosa, le partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant (PMNCH), a organisé à New York aux États-Unis, en marge de l’AG de l’ONU, un évènement de haut niveau sur le thème « Renouveler la promesse en faveur des femmes, des enfants et des adolescents ». Objectif, rappeler aux dirigeants du monde entier, la nécessité de « réinventer radicalement la santé mondiale », en plaçant les femmes, les enfants et les adolescents au centre des efforts. Ce faisant, le monde travaille à éviter un recul des multiples acquis en matière de développement.

Selon le président Cyril Ramaphosa, cité par PMNCH dans un compte rendu de l’activité publié sur son site web, « les femmes, les enfants et les adolescents sont confrontés à des défis croissants en matière de santé et de bien-être ». Alors que « si nous garantissons la santé de chaque femme, enfant et adolescent, nous améliorerons fondamentalement la santé et le bien-être de toute l’humanité. Nous sortirons des millions de personnes de la pauvreté et ferons avancer la cause du progrès humain », a laissé entendre Cyril Ramaphosa.

À travers ce creuset d’échange sur la santé de la mère et de l’enfant, le pays africain, membre influent des BRICS, a souligné le rôle qui doit être celui des dirigeants au plus haut niveau. « En tant que chefs d’État, nous pouvons faire preuve de leadership et inspirer des actions ambitieuses. Nous avons le pouvoir de mobiliser nos pairs et de faire progresser les politiques, les programmes et les initiatives de financement pour obtenir de meilleurs résultats. Les dirigeants des pays BRICS et du G20 sont particulièrement bien placés pour faire progresser les femmes, les enfants et les adolescents les plus vulnérables ».

À cet effet, Cyril Ramaphosa a invité tous les dirigeants à rejoindre le Réseau des leaders mondiaux, lancé plus tôt cette année avec le soutien de PMNCH. À noter que le réseau rassemble divers chefs d’État qui plaident pour que les pays augmentent leurs investissements, renforcent leurs directives politiques et améliorent leur prestation de services pour la santé et le bien-être des femmes, des enfants et des adolescents.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …