Accueil A la une Pour des écoles sans nicotine ni tabac, l’OMS sort un nouveau guide

Pour des écoles sans nicotine ni tabac, l’OMS sort un nouveau guide

La protection de la santé des enfants préoccupe au plus haut niveau. A travers un guide rendu public mardi 25 septembre 2023, l’agence sanitaire mondiale de l’ONU entend encourager les écoles à mettre en œuvre des politiques visant à interdire le tabac et le vapotage dans les écoles.

Les écoles sont particulièrement bien placées pour jouer un rôle majeur dans la réduction du problème du tabagisme et de la nicotine chez les enfants. Cela se justifie selon Dre Kerstin Schotte, experte à l’OMS, par le fait qu’ils passent près d’un tiers de leur temps d’éveil à l’école et qu’une grande partie de la pression exercée par leurs pairs se fait dans cet environnement éducatif.

C’est fort de ce constat que l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU a sorti un nouveau guide. Dans ce guide, l’OMS promeut des comportements anti-tabac et anti-nicotine à travers l’instauration des politiques d’interdiction de la nicotine et du tabac dans les espaces de transmission du savoir. L’objectif étant de protéger la santé des enfants et des jeunes en les empêchant de commencer à fumer et d’en être, au finish, dépendant.

Mieux, créer un corps étudiant plus sain et plus productif, protéger les jeunes des produits chimiques toxiques contenus dans le tabagisme passif. L’initiative vise également à réduire les déchets de cigarettes et diminuer les coûts de nettoyage. « Nous devons protéger les jeunes de la fumée secondaire mortelle et des émissions toxiques des e-cigarettes, ainsi que des publicités qui font la promotion de ces produits », soutient le Directeur de la promotion de la santé à l’OMS, Ruediger Krech. 

En effet, le tabac tue plus de 8 millions de personnes dans le monde, soit une personne toutes les quatre secondes. De ces décès, 7 millions sont dus à l’usage direct du tabac. Tandis que 1,3 million résultent de l’exposition des non-fumeurs à la fumée secondaire. Par ailleurs, environ 51 000 d’enfants meurent chaque année de maladies liées à l’exposition au tabagisme passif. 

Alors que 90% des fumeurs commencent à fumer avant l’âge de la maturité  (18 ans), l’agence sanitaire mondiale de l’ONU exhorte ses Etats membres à interdire la publicité et la promotion directe et indirecte de la nicotine et des produits de tabac à proximité des écoles.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Smile Train et le Kids Operating Room visent à réduire les empreintes de carbone grâce à des blocs opératoires pédiatriques solaires

Alors que le monde entier commémore la Journée de la Terre, Smile Train, la plus grande or…