Accueil A la une Lutte contre le paludisme : l’OMS approuve un deuxième vaccin

Lutte contre le paludisme : l’OMS approuve un deuxième vaccin

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné, mardi, son feu vert à un deuxième vaccin antipaludique pour les enfants. Le R21-Matrix-M se verra ainsi s’élargir à plusieurs d’autres pays.

Déjà en vogue dans certains pays d’Afrique tels que le Ghana, le Nigeria et le Burkina Faso, le R21-MATRIX-M se verra désormais élargir à d’autres pays. Pour cause, il vient d’être autorisé par le patron de la santé mondiale. Au moment d’annoncer la validation du vaccin R21/Matrix-M, Tedros Adhanom Ghebreyesus n’a pas caché combien grande est sa joie. « Depuis l’an 2000, le nombre de morts du paludisme a chuté de plus de 50 %. Et nous avons réussi à éliminer la maladie dans de nombreux endroits sur la planète. Mais depuis, nous stagnons. Moi-même, en tant qu’ancien chercheur sur le sujet, j’ai rêvé du jour où nous aurions un vaccin sûr et efficace contre la maladie. Et bien aujourd’hui, nous en avons deux » , a-t-il déclaré.

Après le RTS-S recommandé il y a deux ans, c’est donc le R21-Matrix-M qui reçoit le label de l’OMS ce mardi, avec 77% d’efficacité avérée selon les études. Sur le papier, cela peut changer la donne face à la maladie. Le premier vaccin autorisé a en effet fait ses preuves, avec une efficacité similaire. L’OMS a observé une diminution importante des formes graves et mortelles du paludisme là où il est administré. Mais la demande dépasse aujourd’hui largement l’offre.

En 2021, le paludisme avait tué plus de 600 000 personnes dans le monde. L’Afrique est reconnue comme le continent le plus enclin au ravage du virus du paludisme avec pour cible, les enfants de moins de cinq ans. C’est pour cette raison que depuis des années, les efforts se sont concentrés sur le développement d’un vaccin pédiatrique.

À noter que ce deuxième vaccin antipaludique est fabriqué par le Sérum Institute of India, reconnu comme le plus grand fabricant de vaccins au monde. D’après les informations de Miodjou, 100 millions de doses de R21/Matrix-M devraient sortir des usines indiennes chaque année.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …