Accueil A la une 77è Assemblée mondiale de la santé : les avancées du Bénin sur la couverture sanitaire universelle

77è Assemblée mondiale de la santé : les avancées du Bénin sur la couverture sanitaire universelle

Du 27 mai au 1er juin 2024, le Professeur Benjamin Hounkpatin, Ministre de la Santé du Bénin, a participé à la 77è Assemblée mondiale de la santé au siège des Nations Unies à Genève. À cet événement, il a présenté les progrès du Bénin en matière de couverture sanitaire universelle.

À cet événement de grande envergure, le Ministre de la Santé, Professeur Benjamin Hounkpatin a présenté les avancées du Bénin en matière de couverture sanitaire universelle. Il a souligné les progrès réalisés, notamment grâce à l’amélioration de la gouvernance et à l’optimisation de l’accès à des services de santé de qualité pour tous les citoyens béninois. Tout en reconnaissant les accomplissements globaux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le ministre a mis en avant les initiatives locales visant à garantir une offre de soins équitable et accessible.

Il a évoqué des interventions clés comme l’assurance maladie obligatoire, la politique innovante de santé communautaire, le renforcement des infrastructures médicales, la répartition équitable des professionnels de santé qualifiés et la mise en place de dispositifs de sécurité des patients.

Les efforts locaux et la coopération internationale

Convaincu de l’importance de la coopération internationale pour relever les défis sanitaires mondiaux, Professeur Hounkpatin a appelé à une mobilisation collective pour des actions concrètes, particulièrement en matière de réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile, ainsi que dans la préparation et la réponse aux pandémies.

La délégation béninoise a participé activement aux commissions régionales et aux sessions plénières de l’Assemblée. Ils ont collaboré avec d’autres délégations africaines et internationales pour atteindre l’objectif de la couverture sanitaire universelle et renforcer les systèmes de santé primaires.

Leur engagement s’est manifesté par des contributions significatives aux discussions stratégiques, visant à améliorer les actions de l’OMS sur les enjeux cruciaux de la santé.

Innovations et initiatives pour réduire la mortalité maternelle

Le Ministre a mis en lumière les causes évitables de décès maternels et a plaidé pour l’adoption de politiques de santé communautaire et de soins de santé primaires comme catalyseurs de la prévention et de la promotion de la santé.

Il a notamment présenté des innovations comme le sac de recueil du sang, le tamponnement intra-utérin par ballonnet et l’avortement sécurisé, qui pourraient réduire les hémorragies post-partum et les décès maternels, captant ainsi l’attention et l’admiration de l’assemblée mondiale.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcer l’autonomie des filles : la clé de l’éradication du SIDA par l’éducation et les droits à la santé

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de l’enfant africain dan…