Le CHIC : un jalon déterminant dans la transformation du système de santé béninois

Le jeudi 20 juin 2024, le Ministre de la Santé, Professeur Benjamin Hounkpatin, a effectué une visite au Centre Hospitalier International de Calavi (CHIC), un établissement dont les travaux sont enfin achevés après quatre années de construction intensive. Lors de cette visite, il a tenu une conférence de presse dans l’auditorium de l’hôpital, offrant ainsi un aperçu de ce qui représente un tournant majeur dans le secteur de la santé au Bénin.

Le CHIC, dont la réception provisoire est prévue pour la fin du mois de juin 2024, est un établissement hospitalier de pointe qui symbolise l’ambition du Bénin à moderniser ses infrastructures sanitaires. Avec 436 lits répartis en 18 spécialités, le CHIC est divisé en huit pôles spécialisés : Urgence et réanimation, cardiométabolisme, oncologie, digestive et médico-chirurgicale, locomoteur et neurochirurgical, cardiovasculaire et thoracique, néphro-urologique, et tête et cou. Cet agencement est conçu pour offrir des soins spécialisés et complets, répondant ainsi aux normes internationales les plus exigeantes.

La genèse du CHIC remonte à 2016, lors de l’audit initié par le Président Patrice Talon visant à évaluer l’état des infrastructures sanitaires au Bénin. Le rapport de cette commission a mis en lumière les insuffisances des hôpitaux de référence existants au Bénin, avec la recommandation de la création d’un établissement hospitalier doté d’équipements médico-techniques de haut niveau. C’est ainsi qu’a émergé le projet du CHIC, avec l’objectif de fournir des soins capables de traiter les pathologies les plus complexes.

Vers la réduction des évacuations sanitaires

Pour assurer le bon fonctionnement de cet hôpital, le gouvernement béninois prévoit recruter au moins 1 000 professionnels qualifiés dans divers domaines. Un processus de recrutement a déjà été lancé, attirant de nombreuses candidatures de professionnels béninois, y compris de la diaspora, ainsi que d’experts internationaux. Une deuxième phase de recrutement est prévue avant la fin septembre 2024, afin de compléter l’équipe nécessaire pour l’ouverture prévue au quatrième trimestre de 2024.

Le CHIC, véritable bijou de l’architecture hospitalière moderne, vise à réduire de manière significative les évacuations sanitaires coûteuses en fournissant des soins de qualité supérieure localement. Grâce à son équipement de pointe et à son personnel hautement qualifié, le CHIC est destiné à devenir un centre de référence non seulement pour le Bénin, mais aussi pour toute la région africaine et au-delà, attirant des patients de divers horizons en quête de soins de qualité.

Ainsi, le Centre Hospitalier International de Calavi se positionne comme un acteur clé dans l’amélioration du système de santé béninois, marquant un pas décisif vers l’excellence et l’autonomie sanitaire.

Roméo Agonmadami

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.