Accueil A la une Malawi : une campagne de vaccination cible plus de 9 millions d’enfants

Malawi : une campagne de vaccination cible plus de 9 millions d’enfants

Le Malawi lance une vaste campagne de vaccination à l’endroit de plus de 9 millions d’enfants. Il s’agit des enfants essentiellement frappés par plusieurs maladies infectieuses voire mortelles. Des maladies qui sont pourtant évitables.

Au lendemain des affres occasionnés par le cyclone de Freddy dans maints pays africains notamment le Malawi, le Mozambique et Madagascar au cours des mois de février et de mars, certains pays comme le Malawi prennent la mesure de l’enjeu.  À travers une vaste campagne de vaccination lancée lundi par les autorités sanitaires, le pays entend fournir des vaccins contre la fièvre typhoïde, la rougeole, la rubéole et la polio, ainsi qu’un supplément de vitamine A, ont indiqué lundi l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En effet, le cyclone Freddy a causé la mort de 1 000 personnes dans ce pays d’Afrique australe et touché plus de 2,2 millions de personnes dont environ 1,3 million, ressentent un besoin urgent d’assistance. Aussi, a-t-il occasionné le déplacement de plus d’un demi-million de personnes et accru le risque de flambées de maladies évitables par la vaccination.

Une couverture vaccinale élevée

Pour Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, cette campagne de vaccination constitue une phase importante pour le pays. Car les enfants étant les plus exposés aux maladies et aux décès liés à la typhoïde, « une couverture vaccinale élevée contre la typhoïde dans le cadre des services de vaccination de routine contribuera à réduire le fardeau de la typhoïde au Malawi ». Ainsi, cette campagne intégrée de vaccination, prendra en compte les enfants âgés jusqu’à 15 ans.

Parmi les pays touchés par ce Cyclone aussi ravageur, le Malawi reste le seul d’entre le lot à afficher une résilience hors du commun. « Non seulement il introduit un nouveau vaccin, ce qui n’est jamais facile, mais il devient l’un des premiers pays au monde à mettre systématiquement à la disposition des enfants le vaccin conjugué contre la typhoïde, qui peut leur sauver la vie », renseigne Thabani Maphosa, Directeur général de l’exécution des programmes nationaux chez Gavi.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Qualité de l’eau en Afrique : les 6 recommandations cruciales de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis six recommandations à l’inten…