Accueil A la une Festival Global Citizen : l’appel à l’action climatique de la Vice-Secrétaire générale de l’ONU

Festival Global Citizen : l’appel à l’action climatique de la Vice-Secrétaire générale de l’ONU

« Il est temps d’atteindre les ODD », a déclaré la Vice secrétaire général de l’ONU à l’occasion du Festival international de musique, Global Citizen. C’était samedi 23 septembre 2023 dans l’emblématique centre du Park de New York aux États-Unis.

Rendez-vous incontesté de musique. Le Festival Global Citizen a rassemblé samedi dernier, une horde de personnalités du monde de la musique. Militants, artistes, influenceurs et citoyens n’y ont pas manqué. Et c’est tant mieux pour le numéro 2 des Nations Unies.

En effet, Amina Mohammed, Vice secrétaire de l’ONU a saisi cette occasion cruciale pour appeler les acteurs de différentes couches sociales à plus d’actions pour impulser le changement et accélérer l’atteinte des 17 Objectifs de développement. Il s’agit de toute évidence d’un événement qui vient en marge à la semaine de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies, qui se déroule au siège de l’Organisation.

« Qu’il pleuve ou qu’il vente, nous sommes ici parce que nous nous engageons envers notre planète. Il est temps d’atteindre les ODD », a tonné Amina Mohammed. La mission principale de Global Citizen, faut-il le préciser, est de mettre fin à l’extrême pauvreté, à travers des objectifs qui s’alignent pleinement sur les objectifs de développement durable des Nations Unies.

« Seulement 15% des ODD atteints »

En prélude au traditionnel débat général des chefs d’État et de gouvernement, la plus grande rencontre diplomatique du monde qui s’est ouverte mardi 19 septembre 2023, une conférence s’est tenue la veille sur l’évaluation des 17 objectifs de développement durable (ODD). Laquelle a permis aux différentes délégations de constater que « seulement 15 % des ODD sont atteints » jusqu’à ce jour.

Ce bilan à mi-parcours, vient tirer la sonnette d’alarme pour particulièrement, les pays qui accusent un retard coupable dans la mise en œuvre de ce programme adopté en 2015. En Afrique, il s’agit par exemple de l’Éthiopie et du Soudan confrontés à des conflits armés (guerre du Tigré, guerre des généraux) qui ont compromis l’ODD2 sur la sécurité alimentaire à travers la baisse de la productivité agricole, la hausse des prix des matières premières au grand dam de l’alimentation des populations.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Smile Train et le Kids Operating Room visent à réduire les empreintes de carbone grâce à des blocs opératoires pédiatriques solaires

Alors que le monde entier commémore la Journée de la Terre, Smile Train, la plus grande or…