Accueil A la une Emmanuel Ganse, porte-voix de l’Afrique francophone parmi les jeunes leaders des Nations-Unies pour les ODD

Emmanuel Ganse, porte-voix de l’Afrique francophone parmi les jeunes leaders des Nations-Unies pour les ODD

Il est l’un des 17 jeunes leaders mondiaux des Nations-Unies pour les Objectifs de développement durable (ODD). A 25 ans, Emmanuel Ganse vient de voir son engagement citoyen et sa détermination pour l’inclusion numérique récompensés.

C’est en 2022 que sa vie prend une autre tournure après sa sélection parmi les 11 jeunes du monde de la Commission européenne pour participer aux Journées européennes du développement. A Bruxelles, prenant la parole dans un panel de haut niveau durant les European Development Days (EDB), il a eu la chance de plaider pour un Internet ouvert et sécurisé pour tous.

A la suite de cela, et eu égard à ses actions citoyennes pour impacter ses pairs et sa communauté, il a été sélectionné comme jeune leader des Nations-Unies pour les Objectifs de développement durable. Une prime à la reconnaissance de ses efforts pour l’atteinte des ODD, en passant par la promotion de l’inclusion numérique, la promotion de la participation des femmes dans les instances de prises de décisions, la paix, la cohésion sociale de la lutte contre les conflits sociaux.

Dans le cercle restreint des 17 jeunes leaders des Nations-Unies, il a un mandat de deux ans. Pendant ce temps, il est appelé à travailler avec les Nations-Unies sur des questions critiques qui touchent directement les points importants de leur mission qui est d’achever la paix dans le monde et de contribuer au développement des États membres.

Passion, engagement, mission

En effet, Emmanuel Ganse est un homme dont l’histoire est profondément ancrée dans l’engagement citoyen et la promotion de l’inclusion numérique. Né au Bénin, il est aujourd’hui le président de l’Association des Blogueurs du Bénin (AB-Bénin) et le fondateur de l’Institut Tonafa. Son voyage a commencé très tôt, à l’âge de 13 ans, lorsqu’il a développé une passion pour la paix, la sécurité, et la lutte contre les inégalités sociales.

Dès son plus jeune âge, Emmanuel Ganse a été animé par un sens de justice et a commencé à écrire pour dénoncer les abus et les injustices sociales. Cette passion pour l’écriture l’a amené à créer son propre blog, mais son véritable tournant est survenu en 2015 lorsqu’il a suivi un stage avec la plateforme La Voix des Jeunes de l’Unicef. C’est là qu’il a découvert le pouvoir des blogs pour sensibiliser, proposer des idées de changement, et faire entendre sa voix.

Ce jeune diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (aujourd’hui ENA) n’a jamais perdu de vue son engagement pour la paix et la lutte contre les injustices. Il a publié des articles pour la promotion des droits de l’enfant, écrit une pièce de théâtre pour sensibiliser contre l’infanticide rituel, et a créé un blog dédié à la promotion des droits de l’enfant. Sa communauté en ligne a grandi, et son influence s’est renforcée.

Sa mission a évolué pour inclure la sensibilisation aux innovations technologiques et la dénonciation des abus contre les femmes. Il a été remarqué par le bureau de l’Unicef à Cotonou et a été chargé de mobiliser d’autres blogueurs pour la cause des droits de l’enfant. Il a également travaillé avec l’Association des Blogueurs du Bénin pour initier des projets en faveur des droits de l’enfant.

Promotion de l’inclusion numérique et de la paix

Mais Emmanuel ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Il s’est attaqué à la question de l’inclusion numérique, cherchant à connecter les personnes vivant dans des zones non connectées à Internet. Son objectif était de donner à tous un accès équitable à la technologie. Il a utilisé son blog et ses compétences pour renforcer la présence des femmes dans l’espace numérique. Soutenu par Plan International Bénin et le Fonds des Nations Unies pour la population il a contribué à la formation de plus de 1000 jeunes filles et garçons du Bénin sur des questions d’engagement par le biais du numérique.

Depuis 2019, il représente l’Association des Blogueurs du Bénin au sein de la plateforme électorale des Organisations de la société civile (OSC), travaillant activement pour la prévention des violences électorales et des conflits en période électorale. Il a su convaincre, au côté de ses pairs, les décideurs de l’importance de la sensibilisation pour garantir des élections pacifiques et d’œuvrer pour renforcer la participation citoyenne des jeunes et leurs intérêts pour les questions électorales.

Sa détermination à impliquer les jeunes dans la construction de la paix et la cohésion sociale l’a conduit à créer un projet qui a attiré l’attention de CFI Médias et de ses partenaires. Il a mis en place l’Institut Tonafa, une ONG visant à éduquer les jeunes à la culture du dialogue et à la médiation des conflits. L’institut a également œuvré pour la prévention de l’extrémisme violent et s’active pour former les jeunes à la coproduction de sécurité de concert avec les forces de défense et de sécurité, surtout dans le contexte actuel de la crise sécuritaire dans le Nord du pays.

Aujourd’hui, Emmanuel est déterminé à œuvrer pour un monde plus juste, en mettant l’accent sur l’inclusion numérique, la lutte contre le terrorisme, l’éducation des jeunes, et la promotion de la paix. Sa vision est de fédérer les efforts pour le développement des Civic Tech sur le continent et d’impliquer davantage les jeunes dans les activités de participation citoyenne.

Emmanuel Ganse est un véritable champion de l’engagement citoyen et de l’inclusion numérique. Il a su faire entendre sa voix au niveau mondial et continue de se battre pour un monde meilleur où les jeunes ont leur place à la table des décisions qui les concernent. Son parcours est une source d’inspiration pour tous ceux qui croient en la capacité de l’homme à apporter un changement positif dans le monde.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …