Accueil A la une AGES au Cap : catalyser la croissance verte en Afrique à travers l’innovation et les partenariats

AGES au Cap : catalyser la croissance verte en Afrique à travers l’innovation et les partenariats

Le Sommet de l’économie verte en Afrique (AGES) est de retour au Cap, en Afrique du Sud, du 21 au 24 février. C’est un événement rassemblant investisseurs, gouvernements et porteurs de projets d’impact pour stimuler une transition équitable et durable sur le continent.

Le Sommet, qui se déroule du 21 au 23 février au Cap, réunit élus locaux, décideurs politiques, start-ups, entreprises et investisseurs tels que l’Agence Française de Développement, Nedbank CIB, et la Banque mondiale. L’accent est mis sur la « mobilisation des investissements pour la croissance verte ». L’évaluation des progrès dans l’électromobilité et la décarbonisation industrielle, fondamentales pour la transition énergétique selon l’Accord de Paris, est au cœur des discussions. Le maire du Cap, Geordin Hill-Lewis, souligne la « transformation urbaine à travers de nouveaux partenariats » exploitant les énergies solaire, éolienne, hydroélectrique et l’hydrogène vert.

Près de 30 jeunes entreprises présentent des solutions écologiques à des investisseurs enthousiastes, comme BasiGo, primée pour ses bus électriques à Nairobi. Le secteur des batteries électriques, exploitant les réserves naturelles africaines (cobalt en RDC, lithium au Maroc), est prometteur, estimé à 5,3 milliards de dollars. Le sommet aborde le déficit annuel du financement climatique (estimé à 213,4 milliards de dollars), le progrès technologique, crucial pour le développement durable, et les prévisions démographiques de l’ONU.

La ville hôte, classée « plus intelligente » par Forbes, ajoute une dimension technologique à l’événement. Le groupe Vuka, organisateur de l’AGES, sélectionne soigneusement 70 panélistes de haut niveau, parmi lesquels Catiana Garcia-Kilroy de la Banque mondiale, qui anime un panel sur les marchés des crédits carbone. Mallé Fofana de l’Institut mondial pour la croissance verte discutera des investissements verts avec l’Union africaine.

Le sommet aborde des problématiques telles que le stress hydrique affectant 220 millions d’Africains et l’économie circulaire, en explorant des solutions internationales. Des partenaires tels que Sanlam Investments, la Commission de l’Union africaine et l’USAID soutiennent cette deuxième édition ambitieuse de l’AGES.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

UNICEF : le nouveau Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Gilles Fagninou, prend fonction au Sénégal

Le nouveau Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et d…