Accueil A la une Mozambique : environ 720 000 personnes seront vaccinées contre le choléra

Mozambique : environ 720 000 personnes seront vaccinées contre le choléra

43 pays sont directement menacés par le choléra.  Parmi ceux-ci, figure le Mozambique qui s’emploie déjà à adopter des mesures préventives. Lancée lundi 27 février 2023 dans le district de Caia, dans la province de Sofala, la campagne de vaccination sera effective dans 8 districts dont à l’arrivée, les trois provinces les plus vulnérables à la maladie de choléra.

Sévèrement touchés par l’épidémie avec à l’actif, 5.260 cas et 26 décès enregistrés depuis septembre 2022, les Mozambicains peuvent désormais pousser un ouf de soulagement car ils sont à mesure de bénéficier du vaccin contre le choléra. Au moins 720 000 personnes bénéficieront de ce vaccin face au besoin mondial sans cesse grandissant.

Au cours de cette campagne qui a débuté 10 jours après la livraison des vaccins et qui est prévue pour durer cinq jours, seront vaccinés, les personnes âgées d’un an et plus. Pour le Représentant de l’OMS au Mozambique, « la campagne de vaccination sera cruciale pour endiguer la propagation du choléra et contribuer à sauver des vies. »

Ainsi, l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU s’implique davantage dans le processus de vaccination, en déployant son personnel dans les provinces les plus touchées. Objectif : aider les gouvernants en termes de prévention, de détection et d’enrayement de cette croissance de la maladie. Pour sa part, l’OMS a décaissé 856 000 dollars afin d’accompagner efficacement l’œuvre salvatrice enclenchée par les autorités gouvernementales. Ce fonds va permettre d’approvisionner le pays en fournitures médicales et des médicaments.

Les facteurs favorables à la maladie

En effet, la campagne se fera par une approche mixte. Laquelle exige la mobilité des vaccinateurs qui, non seulement recevront des patients dans les centres de santé mais aussi feront des visites de porte-à-porte.

Le choléra est une maladie transmissible liée à une mauvaise hygiène et un accès insuffisant à l’eau potable. Aussi, est-elle favorisée par les dérèglements climatiques à savoir : les sécheresses et les inondations qui accroissent les risques de contraction de la maladie.

A noter que le choléra est une infection chronique assez virulente avec une capacité de propagation très rapide conduisant à une déshydratation qui entraine une morbidité et une mortalité élevées. Mais à priori, on peut guérir de cette maladie endémique si on bénéficie d’une réponse rapide de réhydratation orale ou de fluides intraveineux.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Smile Train exhorte les enfants et les familles atteints des fentes à recevoir un traitement de santé bucco-dentaire

Alors que le monde commémore aujourd’hui la Journée mondiale de la santé bucco-denta…