Accueil A la une Égypte : Beeah et ACUD unissent leurs forces pour révolutionner la gestion des déchets

Égypte : Beeah et ACUD unissent leurs forces pour révolutionner la gestion des déchets

Dans le dessein de renforcer la gestion des déchets dans la Nouvelle capitale administrative (NAC) en Égypte, Beeah, une entreprise émirienne, s’allie à la Capital Administrative Development Company (ACUD) pour créer une coentreprise. L’objectif est de déplacer 80 % des déchets actuellement enfouis d’ici à 2030.

Quatre ans après avoir obtenu la concession de la gestion des déchets dans la NAC, Beeah et l’ACUD signent un accord de partenariat le 9 décembre 2023 lors de la COP28 à Dubaï. Cette coentreprise offrira des services intégrés de gestion des déchets, englobant l’hygiène générale, la collecte, et la gestion des déchets résidentiels, commerciaux, administratifs, médicaux, ainsi que l’exploitation des installations de recyclage et la collecte des déchets médicaux et agricoles.

En vue de stimuler l’économie circulaire, la coentreprise facilitera la vente et l’achat de déchets, évitant ainsi l’accumulation dans les décharges de la NAC, une nouvelle ville en construction près du Caire. Pour atteindre l’objectif de détourner 80 % des déchets d’ici à 2030, une part importante sera incinérée pour produire de l’électricité, avec des entreprises comme Fas Energy investissant dans la construction d’incinérateurs.

Cette collaboration vise également à soutenir la Vision 2030 du gouvernement égyptien, visant à augmenter le taux de recyclage à 25 %. En parallèle, une application mobile sera développée pour permettre aux habitants d’accéder aux informations et aux services liés à la gestion des déchets.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcer l’autonomie des filles : la clé de l’éradication du SIDA par l’éducation et les droits à la santé

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de l’enfant africain dan…