Accueil A la une Le Bénin adopte le décret portant nomination des membres du LESE

Le Bénin adopte le décret portant nomination des membres du LESE

Le gouvernement du Bénin a adopté le décret portant nomination des membres du Conseil d’administration du Laboratoire d’Etudes et de Surveillance Environnementales (LESE). C’était à l’issue du Conseil des Ministres de ce mercredi 21 septembre 2022.

Le décret portant nomination des membres du Conseil d’administration du Laboratoire d’Etudes et de Surveillance environnementales (LESE) a été adopté. Il a été prononcé en Conseil des Ministres ce mercredi 21 septembre 2022.

En effet, ce décret portant nomination ces membres du LESE adopté en Conseil des Ministres fait suite à l’adoption du décret n°2022-093 du 09 février 2022 portant création du Laboratoire d’études et de surveillance environnementales et approbation de ses statuts. Il était adopté en Conseil des Ministres du 09 février 2022 sur proposition du Ministre de cadre de vie et du développement durable.

Le LESE, qu’est-ce que c’est ?

Le Laboratoire d’études et de surveillance environnementales (LESE) est doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Il est régi par les dispositions de la loi n°2020-20 du 02 septembre 2020 portant création, organisation et fonctionnement des entreprises publiques en République du Bénin et de l’Acte uniforme de I’OHADA relatif au droit des sociétés commerciales et du groupement d’intérêt économique.

Placé sous la tutelle du ministère en charge de l’environnement, le laboratoire a pour mission la surveillance, l’analyse et la production de données sur la qualité des différents compartiments de I‘environnement tels que les eaux, les sédiments, les sols et l’atmosphère. Ceci, en vue du respect des normes juridiques relatives à la protection des populations et des ressources naturelles et de la recherche-développement.

A ce titre, en synergie avec l’Agence béninoise pour l’Environnement, il est chargé de surveiller à travers des contrôles de qualité, les matrices telles que les eaux, les sédiments, les sols et l’atmosphère ; de produire et de disposer en permanence d’informations pertinentes sur les différents compartiments de l’environnement tels que les eaux, les sédiments, les sols, l’atmosphère et les sources de pollution. Mieux, il doit opérer une veille scientifique, technique, voire technologique basée sur l’analyse des différents polluants, leur cycle de vie et les scénarios futurs probables.

Son action s’étend à la contribution à l’amélioration des programmes de surveillance radiologique et non radiologique des polluants émergents et des contaminants des matrices de l’environnement ; l’appui technique à toutes personnes morales de droit public ou privé ou à toutes personnes physiques dans les matières relevant de ses compétences. De même que la valorisation des résultats obtenus et des méthodes développées ; sans oublier la contribution à l’élaboration par l’Agence béninoise pour l’Environnement, des outils techniques d’analyse intégrée des matrices de l’environnement.

A cela, s’ajoute, l’initiation ou la contribution à la réalisation d’études en vue d’une meilleure connaissance environnementale des milieux et des pressions qui s’y exercent ; faire le suivi et le contrôle du respect des normes de qualité des matrices telles que les eaux, les sédiments, les sols et l’atmosphère sur toute l’étendue du territoire national .

Attributions et composition du Conseil d’administration

Le conseil d’administration est doté des pouvoirs les plus étendus pour déterminer les orientations de l’activité du Laboratoire d’études et de surveillance environnementales et veiller, en toutes circonstances, à leur mise en œuvre. A ce titre, il est chargé notamment de définir les objectifs du LESE et l’orientation qui doit être donnée à son administration, adopter l’organigramme et les procédures du Laboratoire ; et adopter le budget, les plans d’investissement et les plans stratégiques de son développement.

Il peut également assurer le contrôle permanent de la gestion du LESE ; examiner les rapports d’activités du Laboratoire ainsi que les rapports annuels de performance. Il en est de même pour l’arrêt des états financiers établis après chaque exercice par le Directeur général, l’adoption des plans de passation des marchés publics et l’autorisation des autres conventions d’importance significative, passées par le Directeur général.

Le Conseil d’administration est composé de sept membres à savoir : un représentant de la Présidence de la République ; un représentant du ministère en charge des Finances ; un représentant du ministère en charge de l‘Environnement ; un représentant du ministère en charge de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche ; un représentant du ministère en charge de la Santé ; un représentant du ministère en charge de l’industrie ; et un représentant du ministère en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Notons que les membres du Conseil d’administration sont nommés par décret pris en Conseil des Ministres, sur proposition du Ministre de tutelle, après leur désignation par les autorités ou structures représentées, pour un mandat de trois (03) ans renouvelables. La durée du mandat expire à l’issue de la session du Conseil d’administration ayant statué sur les comptes du dernier exercice de leur mandat, sauf nomination de nouveaux membres au terme des trois (03) ans.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Climat : le Groupe de la Banque mondiale a mobilisé 31,7 milliards de dollars en 2022

Le Groupe de la Banque Mondiale a mobilisé, au cours de l’exercice 2022, 31,7 millia…