Accueil A la une Le Bénin lance le programme de résilience aux changements climatiques

Le Bénin lance le programme de résilience aux changements climatiques

Le Ministre du cadre de vie et du développement durable, José Tonato, a procédé le mardi 28 mars 2023 à Cotonou, au lancement officiel du Programme Building Resilient and Inclusive Cities (BRIC).  Il permettra de pallier la problématique des inondations au Bénin.

Allada, Aplahoué, Dassa-Zoumé, Djougou, Kandi, Lokossa et Pobè sont les sept communes bénéficiaires du programme BRIC, évalué à un coût global de 300 millions de dollars (195 milliards de francs Cfa) dont une contribution de 65 milliards du budget national et 130 milliards par la Banque Mondiale.

Par le biais du renforcement de l’outil conventionnel État-Communes, le Programme BRIC contribuera à une plus grande résilience climatique. Au côté de l’État, il donnera aux communes un plus grand rôle dans la fourniture des infrastructures et de services urbains de base, réduisant ainsi les risques d’inondation et de santé publique. L’Etat pour sa part, mettra en œuvre les investissements d’assainissement pluvial/drainage urbain.

Les résultats du Programme BRIC                            

Selon le ministre José Tonato, la performance de chaque équipe communale et celle des équipes gouvernementales impacteront la performance globale du projet. « Vous savez que la force d’une chaîne est réduite à la force de son maillon le plus faible. Tous les maillons ont donc l’obligation d’être forts », a-t-il déclaré.

Pour le Directeur général du développement urbain (DGDU) Ghislain Hounou, les domaines de résultats du Programme concernent l’amélioration de l’accès aux services urbains résilients au changement climatique et l’amélioration du mécanisme de fourniture des services urbains.

Il a assuré qu’un audit technique sera réalisé deux fois sur la période de mise en œuvre du Programme BRIC (à la mi-parcours et en fin de Programme) pour ajuster les mécanismes, les procédures, les règlements, les politiques afin de soutenir la réalisation d’infrastructures et de services résilients aux changements climatiques.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…