Accueil A la une Bénin : 45 candidats planchent au concours de recrutement d’internes des hôpitaux

Bénin : 45 candidats planchent au concours de recrutement d’internes des hôpitaux

La Faculté des sciences de la santé (FSS) de Cotonou a abrité la cérémonie de lancement du concours de recrutement d’internes des hôpitaux ce mardi 11 avril 2023. Ledit concours vise à faire des étudiants en médecine, des spécialistes accomplis.

Les dés sont lancés depuis hier mardi 11 avril 2023 à la Faculté des sciences de la santé de Cotonou. Au total, 45 candidats ont planché dans le cadre de ce concours qui prend fin vendredi prochain. L’objectif visé par le gouvernement à travers ce concours est tout simple : créer une nouvelle génération d’élites dans le domaine de la médecine.

« La mention particulière de ce concours est que désormais, les internes des hôpitaux deviendront systématiquement des enseignants du supérieur. Ceux qui composent aujourd’hui et qui deviendront demain les internes des hôpitaux, vont devenir la relève qui va permettre d’assurer les enseignements au niveau des facultés des sciences de la santé de notre pays d’ici 4 à 5 ans », a déclaré le Ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin.

Voilà qui est désormais clair. C’est donc une innovation qui est sur le point d’être opérée dans le secteur de la santé au Bénin. Puisque ces recrues, à la fin de leur formation, se verront d’emblée intégrer le corps enseignant du supérieur. En effet, cette volonté du gouvernement résulte du travail acharné du collège d’élites composé d’enseignants des universités de Cotonou et de Parakou qui depuis 1 an, mettent le paquet au sein d’un comité pour accompagner les impétrants à aborder dans toutes les dimensions, ce concours à forts enjeux.

Pour le Professeur Benjamin Hounkpatin, c’est une première au Bénin. « Ce concours n’est pas comme les autres. L’ensemble des potentiels candidats se préparent chaque semaine avec un comité de préparation composé des enseignants des universités de Cotonou et de Parakou qui leur apprend comment traiter les différentes questions de l’ensemble du curricula de formation en science médicale. Pendant un an, ils ont été préparés et aujourd’hui, ils vont composer après avoir tiré au sort une des questions préparées », a-t-il laissé entendre.

Précisons que durant les 4 jours que va durer ce concours, les candidats seront appelés à composer dans 4 différents domaines à raison de 4 épreuves par jour. 

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …