Accueil A la une Au Togo, le taux de mortalité néonatale va crescendo

Au Togo, le taux de mortalité néonatale va crescendo

Face au taux de mortalité néonatale sans cesse grandissant, les spécialistes pédiatres du Togo se sont mobilisés mercredi dernier pour discuter autour de la question.

« Nous sommes actuellement 27 décès pour 1000 naissances alors que la norme devrait être 12 décès pour 1000 ». Des chiffres très élevés selon Nadiedjoa Kokou Douti, Professeur en pédiatrie et Président de la Société togolaise de pédiatrie, à l’occasion d’une réunion de spécialistes à Lomé. Ce taux de mortalité néonatale très élevé selon le spécialiste est causé par l’ignorance des femmes rurales qui ne consultent aucun médecin durant leur grossesse et préfèrent accoucher à la maison.  

Les spécialistes attribuent cet état de chose au manque d’information et davantage de sensibilisation pour attirer l’attention de ces femmes rurales sur la nécessité de bénéficier d’un suivi rigoureux du début jusqu’au terme de la grossesse. Malheureusement, ce n’est qu’en cas de complication qu’elles se tournent désespérément vers la médecine moderne. C’est « quand les choses se passent mal, que les femmes décident d’aller en urgence à l’hôpital ». A ce moment, il est déjà trop tard, explique Pr Nadiedjoa.

Comme ça, l’Afrique continue d’enregistrer les taux les plus élevés de mortalité infantile avec un enfant sur huit mourant avant d’atteindre l’âge de cinq ans ; soit à-peu-près 20 fois plus que la moyenne dans les régions développées qui est d’un sur 167. Véritable fléau pour le continent africain, la mortalité maternelle, néonatale et infantile estimée à un pourcentage de 57, place ainsi le continent sur le podium mondial avec un niveau de mortalité maternelle le plus élevé.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Botswana : Solarcentury Africa et ENRC s’associent pour un projet solaire de 100 MW

Solarcentury Africa et Energy & National Resource Corporation (ENRC) du Botswana ont d…