Accueil A la une Santé : l’OMS met en place un réseau de protection contre les maladies

Santé : l’OMS met en place un réseau de protection contre les maladies

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un nouveau réseau de protection contre les maladies. C’était à l’ouverture annuelle de l’Assemblée mondiale de la santé.

L’Organisation mondiale de la santé et ses partenaires ont lancé un nouveau réseau mondial destiné à protéger les populations du monde entier contre les menaces de maladies infectieuses. Ceci, grâce à la puissance de la génomique des agents pathogènes.

La génomique des agents pathogènes analyse le code génétique des virus, des bactéries et d’autres organismes pathogènes afin de comprendre leur degré d’infectiosité, leur mortalité et leur mode de propagation.

Le Réseau international de surveillance des agents pathogènes (IPSN) fournira une plateforme pour relier les pays et les régions, améliorer les systèmes de collecte et d’analyse des échantillons. Il va également permettre d’utiliser des données pour guider la prise de décision en matière de santé publique et partager ces informations plus largement, à en croire un communiqué de presse.

L’IPSN disposera d’un secrétariat hébergé par le Centre de l’OMS pour le renseignement sur les pandémies et les épidémies, avec un objectif ambitieux « qui peut également jouer un rôle vital dans la sécurité sanitaire : c’est-à-dire donner à chaque pays l’accès au séquençage et à l’analyse génomique des agents pathogènes dans le cadre de son système de santé publique », a dit le Directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Il ajoute que le monde est plus fort lorsqu’il s’unit pour lutter contre des menaces sanitaires communes, tel démontré lors de la pandémie de Covid-19.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …