Accueil A la une Maroc : une autoroute de l’eau pour approvisionner Rabat et Casablanca

Maroc : une autoroute de l’eau pour approvisionner Rabat et Casablanca

Le projet de raccordement du bassin du Sebou au bassin du Bouregreg, au niveau du barrage de Sidi Mohamed Ben Abdallah est venu à terme. Sa mise en œuvre vise à sécuriser l’approvisionnement en eau sur l’axe Rabat-Casablanca.

Près de neuf mois de travaux et tout est fin prêt. Les populations vivant sur l’axe Rabat-Casablanca au Maroc verront désormais leur approvisionnement en eau renforcé au cours des prochains mois. Ceci, grâce à la mise sur pied des premiers mètres cubes d’eau du bassin du Sebou dans le bassin du Bouregreg. Selon Afrik21 qui apporte l’information, le débit de pompage actuel de l’eau du Sebou, de 3 m3 par seconde devrait augmenter progressivement jusqu’à 15 m3 par seconde dans les semaines à venir. Ce qui permettra de transférer un volume annuel d’eau excédentaire du bassin du Sebou, compris entre 350 et 400 millions de m3.

Pour mener à bien les travaux, conformément aux directives royales contenues dans le discours royal du 14 octobre 2022, le groupement marocain a bénéficié du soutien de la société Conseil Ingénierie et développement (CID) et du Laboratoire public d’essais et d’études (LPEE).

Les travaux ayant consacré le raccordement des bassins, ont nécessité un investissement de 6 milliards de dirhams marocains, soit plus de 545 millions d’euros. En sus de participer à l’amélioration de l’approvisionnement en eau dans les régions de Rabat et de Casablanca, le raccordement du bassin du Sebou au bassin du Bouregreg permettra également de réduire la pression sur le barrage de Massira dont le niveau a drastiquement baissé à cause du stress hydrique.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Qualité de l’eau en Afrique : les 6 recommandations cruciales de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis six recommandations à l’inten…