Accueil A la une Tunisie : la BEI octroie 1,2 M$ à l’Onas pour renforcer l’assainissement

Tunisie : la BEI octroie 1,2 M$ à l’Onas pour renforcer l’assainissement

En décembre 2023, la Banque européenne d’investissement (BEI) a octroyé une subvention de 1,2 million de dollars à l’Office national de l’assainissement (Onas) de Tunisie, destinée à l’assainissement liquide. Ces fonds seront principalement dédiés à financer l’étude de faisabilité du nouveau « programme d’investissement en zone côtière et de renforcement des capacités de l’Onas » qui sera bientôt lancé dans le pays nord-africain.

En 2024, le gouvernement tunisien a l’intention de renforcer la gestion de l’assainissement liquide en lançant le « programme d’investissement en zone côtière et de renforcement des capacités de l’Onas » via l’Onas. Cette initiative a été révélée le 20 décembre 2023, accompagnée d’une subvention de plus de 1,2 million de dollars de la BEI. La signature de l’accord de partenariat a eu lieu au siège de l’Onas à Tunis, impliquant Abdelmajid Bettaieb, le PDG de la compagnie publique tunisienne, et Jean Luc Revéreault, le chef de la représentation régionale de la BEI en Tunisie.

Les fonds de la BEI seront principalement utilisés pour financer l’étude de faisabilité du « programme d’investissement en zone côtière et de renforcement des capacités de l’Onas », pour lequel l’Onas n’a pas encore divulgué de nombreux détails.

Une partie de la subvention européenne servira à réhabiliter huit stations d’épuration en Tunisie, améliorant ainsi les services d’assainissement pour les populations desservies. Le nouveau programme inclut également l’affinement de quatre réseaux de transfert des eaux usées et l’achèvement de la construction de trois drains marins. En vertu de l’accord avec la BEI, l’Onas recevra une assistance technique pour la réalisation des travaux, dont les sites doivent encore être déterminés.

Parallèlement à la BEI, la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) soutient également la gestion des eaux usées en Tunisie. Le 20 décembre 2023, l’agence allemande de développement a attribué une subvention de 1,9 million d’euros à l’Onas pour l’assistance technique liée à l’exploitation de stations d’épuration, équipées pour transformer les boues d’épuration en biogaz, dans ce pays méditerranéen en bordure du désert du Sahara.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcement en eau potable à Akpakpa et Agblangandan : un projet ambitieux jusqu’en 2025

Le gouvernement béninois a lancé le 11 juin 2024, le Projet de renforcement en eau potable…