Accueil Divers Architecture AHI DAHO, la première foire du design participatif au Bénin

AHI DAHO, la première foire du design participatif au Bénin

Passionné d’art, Noukpo Houndeffo, Designer-Architecte Diplômé d’Etat, vient de relever un défi personnel qu’il s’est lancé. Celui d’organiser AHI DAHO (grand marché en langue locale goun, Ndlr), une foire du design et de l’artisanat avec la collaboration d’autres créateurs tels que des Architectes, des designers et des artisans locaux. C’était les 28 et 29 août dernier à Cotonou.

Un vélo aux couleurs frétillantes est suspendu en l’air. Juste à côté au mur, un tableau en acier traité impose son motif marron. En face, un Ojian (siège) surdimensionné sert de place assise aux invités. Nous sommes dans l’allée extérieure qui mène aux articles exposés à AHI DAHO. On y retrouve des produits agro-alimentaires au packaging particulièrement soigné. A l’intérieur, une étagère et présentoir « Nayé » capte l’attention. Sur cette pièce unique, sont entreposés des plantes très rares, des figurines en terre cuite, des objets issus du recyclage, etc.

Quelques toiles de la collection privée de Noukpo et des tee-shirts de la marque Noukpo
Photo : Carmel L. AHANHANZO GLELE

D’un côté de l’espace, quelques toiles de la collection privée de  Noukpo décorent le mur. Des tee-shirts et tote bag de la marque Noukpo aux messages évocateurs flottent au-dessus des têtes. De l’autre, des paniers inversés faisant office de lampes et des articles de décoration. Plus loin, des Ojian et des séries de table sous différentes variantes sont proposés à un public averti. « Le design à toutes les échelles est un médium que j’emploie pour exercer dans une certaine neutralité en assumant mes positions à travers la palette des matériaux que je mets en œuvre », affirme Noukpo Houndeffo.

« Critiques et apports »

AHI DAHO regroupe les travaux de moins d’une dizaine de créateurs locaux. Cette exposition vise à valoriser le design et l’artisanat béninois, en même temps qu’elle ambitionne de mettre en lien le producteur et le consommateur final. « C’est un hommage à ces personnes qui travaillent avec nous, qui donnent le meilleur d’eux, qu’on ne retrouve pas systématiquement lorsque les pièces sont présentées. Nous espérons avoir des critiques et des apports qui nous permettront de nous améliorer au fil des années pour au final, vous satisfaire », souhaite l’Architecte.

Ishola Akpo, artiste visuel photograhe, et Charly d’Almeida, peintre, sculpteur et designer
Photo : Carmel L. AHANHANZO GLELE

« Faire une exposition de ce genre, c’est un risque qu’il prend. Il est en train de révolutionner le milieu de l’Architecture », reconnaît Ishola Akpo, Artiste visuel photographe, à sa sortie de l’exposition. Etonnement, satisfaction et curiosité : les invités à AHI DAHO ont différemment exprimé leurs ressentis mais restent unanimes sur les mots de « félicitations » à adresser aux organisateurs.

Ci-dessous le reportage vidéo de l’exposition

« Ce qui m’a le plus impressionné, c’est le fait de pouvoir regrouper des articles de plusieurs créateurs. Je trouve que c’est de la philanthropie mais ce n’est pas facile comme projet. Il faut être persévérant pour que cela aboutisse. Mais je ne doute pas que Jean-Paul y arrivera », encourage Charly d’Almeida, peintre sculpteur et designer béninois.

Michaël Tchokpodo

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans Architecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Bénin : démarrage des travaux d’extension du siège de l’ONAUB et de la FAFA

« La Maison des Bâtisseurs », siège de l’Ordre national des architectes et des …