Accueil A la une Lutte contre les VBG et GMS dans la commune de Zè : la CBDH s’engage aux côtés de NaSEF-ONG

Lutte contre les VBG et GMS dans la commune de Zè : la CBDH s’engage aux côtés de NaSEF-ONG

« Tous unis contre les Violences Basées sur le Genre et les Grossesses en Milieu Scolaire  » : c’est autour de ce slogan que les membres de NaSEF ONG en symbiose avec les élèves de Zè ont effectué une caravane en prélude, à la cérémonie de lancement officiel de la croisade contre les Violences Basées sur le Genre (VBG) et les Grossesses en Milieu Scolaire (GMS), tenue ce samedi 29 Octobre 2022 au CEG Zè.

Dans la matinée de ce jour, plus de trois cent (300)  élèves provenant du CEG Zè et du CEG Adjan fortement mobilisés, munis de sifflets, de pancartes, à travers chants et danses, ont témoigné leur volonté à contribuer à l’éradication des VBG et GMS dans leur commune. L’itinéraire de cette marche caravanière part du CEG Zè débouche au niveau de la mairie et vient échouer au point de départ, c’est-à-dire au CEG Zè. A l’arrivée des jeunes caravaniers, la salle polyvalente entièrement décorée pour la circonstance a pu les contenir. La cérémonie de lancement du projet a commencé dans une ambiance nourrie de slogans et d’applaudissements.  

Plusieurs personnes étaient présentes lors de l’événement notamment Vincent Ayéna, surveillant général du CEG Zè, hôte de circonstance et Rodrigue AÏzannon représentant du Directeur du CEG Adjan. Du côté de NaSEF ONG, au-delà des membres de l’équipe de pilotage et autres acteurs, il est à noter la présence et l’intervention du président de ladite structure Edmond Kakessa et de la Coordonnatrice du projet Sandrine Gansou. Invitée d’honneur à l’événement, la vice-présidente de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) Sidikatou Fatimatou Adamon Bissirou accompagnée pour la circonstance par la Présidente du Réseau des Femmes Vertes Rhoda Adjaoké épouse Hounsounou.

Elle a d’abord prodigué des conseils aux enfants sur leurs droits et devoirs bien après avoir invité certains apprenants à se présenter brièvement (nom, prénom, classe et carrière envisagée par l’élève). Elle les a ensuite informés sur les textes de loi du droit positif béninois relatif au harcèlement sexuel et aux violences basées sur le genre en milieu scolaire. Enfin, elle a procédé solennellement au lancement officiel de la croisade.

Informer et sensibiliser sur l’éducation sexuelle

Le projet ‘’Croisade contre les VBG et GMS dans la commune de Zè‘’ est prévu pour durer tout le long de l’année scolaire en cours et connaîtra son épilogue le 23 juillet 2023. Le dessein du présent projet est donc de maintenir non seulement les filles mais aussi les garçons dans le circuit scolaire pour que les efforts consentis par les enseignants et les parents ne soient pas vains.

D’ailleurs, la coordonnatrice du projet Sandrine Gansou l’a bien signifié à travers son allocution : « L’école est un cadre où l’enfant vient acquérir des notions nécessaires à son ascension sociale. Et c’est avec amour et passion que les parents et les enseignants donnent le meilleur d’eux-mêmes pour éclore le génie qu’il y a intrinsèquement au niveau de chaque enfant. Les statistiques recueillies en ce qui concerne les grossesses en milieu scolaire au Bénin ne sont pas reluisantes et il urge que l’on corrige le tir. Il y a plusieurs facteurs qui constituent le terreau de la déviance sexuelle au niveau des élèves. Mais le plus important est celui lié à l’éducation sexuelle. On dit bien souvent ‘’Souffre, qui ne connaît pas’’. Il est nécessaire alors d’informer  et de sensibiliser les élèves sur l’éducation sexuelle pour les empêcher de quitter précocement le milieu scolaire. » 

Ainsi, NaSEF ONG  initiatrice de la croisade contre les VBG et GMS a pris contact des pairs éducateurs (PE) des deux CEG à l’honneur. Un PE est un(e) élève volontaire identifié et ayant les capacités requises pour éduquer ses camarades à cultiver des comportements favorables à leur réussite personnelle et à celle de leurs camarades filles et garçons. Ils sont deux (02) par classe à savoir une fille et un garçon. Les PE ont donc prêté serment lors du lancement de la croisade.

Ce serment les engage à être des modèles pour leurs camarades, à travailler en étroite collaboration avec les responsables de leur CEG et l’ONG NaSEF, à informer leurs camarades filles et garçons sur leurs droits et devoirs. Ensuite, à détecter et sauver les cas d’abandon dans leur collège, et surtout, à dénoncer et à décourager les actes de violences dont eux et leurs camarades seraient victimes notamment le harcèlement sexuel, le viol, les tentatives de viol, de mariage forcé, de séquestration, de traite des enfants etc. Et enfin, à soutenir leurs camarades victimes de violences, à susciter autour d’eux l’entraide scolaire entre élèves et à informer et orienter leurs camarades filles et garçons sur la santé sexuelle et de reproduction pour la réalisation de l’objectif ‘’zéro grossesse dans le collège’’.

Jeune fille, qui est ton modèle ?

Un manuel intitulé ‘’Jeune fille, qui est ton modèle ?’’, a été rédigé et servira de bréviaire pour la sensibilisation des élèves. C’est un document qui retrace le parcours de grandes personnalités féminines de notre cher et beau pays le Bénin. Ces dames dont le parcours est retracé dans ce livre constituent certainement des modèles pour les jeunes filles de nos lycées et collèges qui  voudront mettre tous les atouts de leur côté pour faire comme elles. Ce manuel a été présenté par le président de NaSEF ONG qui a souligné son utilité et a signifié aussi que le document est  toujours en relecture pour une version abouti.

L’ambition est de mettre ce manuel à disposition de toutes les filles et garçons des CEG de la commune de Zè. Il convient de rappeler que la commune de Zè est constituée de onze arrondissements et de dix Collèges d’Enseignement Général (CEG). L’épilogue de cette édition du projet est prévu pour le 23 juillet 2023. Les meilleurs filles et garçons seront récompensés par arrondissement en considération des résultats au BEPC et au BAC. L’objectif à long terme est que Zè soit citée à l’horizon 2026 comme la dernière commune en ce qui concerne les VBG et GMS.

« A cœur vaillant, rien d’impossible ». Les jeunes de NaSEF ONG bien conscients de cela, ont décidé avec peu de moyens de contribuer au développement de leur communauté avec le soutien de la CBDH qui s’engage à être à leurs côtés. Cette croisade dont le lancement a été effectué connaîtra plusieurs éditions. Elle aura lieu aussi dans d’autres communes du Bénin, mais l’histoire retiendra que Zè a été la première commune à effectuer une croisade contre les VBG et GMS et cela est à l’actif de toute sa population.

Source : Cellule de communication de NaSEF ONG

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Climat : le Groupe de la Banque mondiale a mobilisé 31,7 milliards de dollars en 2022

Le Groupe de la Banque Mondiale a mobilisé, au cours de l’exercice 2022, 31,7 millia…